Laetitia Casta : "Une femme a besoin d'être autre chose qu'une mère"

  • A
  • A
Laetitia Casta dans les studios d'Europe 1
Laetitia Casta dans les studios d'Europe 1 © Capture d'écran
Partagez sur :
Chez Anne Roumanoff, la comédienne revient sur le personnage de Philomène Cheval, qu'elle incarne dans le film "L'incroyable histoire du facteur Cheval".
ANNE ROUMANOFF, ÇA FAIT DU BIEN

Dans le nouveau film de Nils Tavernier, L'incroyable histoire du facteur Cheval, en salles mercredi, Laetitia Casta interprète le personnage de Philomène Cheval, une femme forte avec une grande volonté, dans la France rurale de la fin du 19e siècle. Chez Anne Roumanoff mardi, elle détaille ce qui l'a séduit dans ce rôle.

 

>> De 11h à 12h30, c’est tous les jours Anne Roumanoff sur Europe 1 ! Retrouvez le replay de l’émission ici

"Cela passait beaucoup par les femmes". À l'écran, le spectateur peut voir Laetitia Casta s'occuper de la maison pendant que son mari, le facteur Cheval (Jacques Gamblin) travaille. Un rôle pour lequel elle est allée puiser du côté de sa famille : sa grand-mère et son arrière-grand-mère, "ces femmes qui tenaient la maison et faisaient en sorte que tout fonctionne", se souvient l'actrice. "Dans ma famille, le fait que les valeurs importantes soient transmises, cela passait beaucoup par les femmes", confie Laetitia Casta.

"Elles n'ont pas pu forcément se libérer". Pour Laetitia Casta, la lignée de femmes dans sa famille est très importante. Au micro d'Europe 1, elle explique s'être construite par rapport à ses prédécesseures. "J'ai vu des frustrations énormes", raconte-t-elle. "Elles n'ont pas pu forcément se libérer. Par exemple, j'ai une grand-mère qui n'a pas pu aller à l'école alors qu'elle travaillait extrêmement bien. Elle a été retirée pour qu'elle puisse s'occuper de son petit frère", poursuit l'ancienne top model. Autant d'histoires familiales sur lesquelles elle s'est appuyée, pour bâtir sa carrière professionnelle et montrer qu'une femme ne devait pas forcément être cantonnée au rôle qu'on lui impose. "C'est parfois ce que je dis à mon petit garçon : une femme a besoin d'être autre chose qu'une mère", souligne-t-elle.

Europe 1
Par Guillaume Perrodeau