Grand corps malade révèle le nom de son prochain album : "Mesdames"

, modifié à
  • A
  • A
grand corps malade 0:40
Grand Corps Malade.
Partagez sur :
Le très populaire slameur français Grand Corps Malade sortira un album à plusieurs voix au printemps 2020. Invité vendredi à présenter ses nouveaux projets au micro d’Europe 1, il révèle le nom de cet album.
INTERVIEW

Au printemps prochain sera dévoilé au grand public le dernier album du slameur français Grand Corps Malade. L’auteur-compositeur-interprète révèle sur Europe 1 le nom de ce nouveau projet innovant : Mesdames. "L’album sera composé d’un titre d’introduction où je chanterai seul et le reste ne sera que des duos avec des femmes, avec des chanteuses et peut-être des actrices", confie l’artiste. Il refuse cependant encore de dévoiler le nom des prochaines stars qui apparaîtront sur l’album. "Le casting n’est pas du tout encore fini, je réfléchis tranquillement", lâche-t-il pudiquement. "Aucune chanson n’est encore enregistrée."

Pour ses quinze ans de scène, Grand Corps Malade sort également ce mois-ci un best-off de ses meilleures slams, Collection. Il y a rassemblé des versions enregistrées en concert, une sélection de ses plus grands duos - dont Francis Cabrel, Charles Aznavour et Véronique Sanson - ainsi que le générique de fin du film qu'il a lui-même réalisé en 2018, La vie scolaire, au sujet de la banlieue parisienne.

Grand Corps Malade présente d'autres titres inédits

Il y a aussi ajouté des titres inédits, comme son tout premier poème, intitulé "Cassiopée". "C'est le premier morceau que j'ai fait dans un bar", raconte l'artiste au sujet de ce texte, diffusé à l'antenne sur Europe 1. "Je parle de la nuit de mon accident. Comme c'est mon tout premier slam et que je commençais à développer cette fibre artistique, je suis allé chercher des choses un peu dures, graves." En juillet 1997, le slameur, alors animateur dans une colonie de vacances, avait plongé dans une piscine dont le niveau de l'eau est trop bas. Il était resté trois jours dans le coma.

"La veille, un autre des animateurs qui connaissait bien les étoiles m'avait présenté les constellations", poursuit Grand Corps Malade. "On distinguait un W dans le ciel, il m'avait dit que ce W s'appelait Cassiopée. Dans mon texte, 'jimage alors que Cassiopée à assister à la scène de mon accident et je m'adresse à elle."

 

>> Retrouvez toutes les émissions de Philippe Vandel en replay et en podcast ici