BD : "Spirou" et "Fluide Glacial" se clashent dans un numéro spécial

, modifié à
  • A
  • A
Tebo a dessiné la double couverture des numéros de "Spirou" et "Fluide Glacial".
Tebo a dessiné la double couverture des numéros de "Spirou" et "Fluide Glacial". © Montage Europe 1
Partagez sur :
Après s'être échangé des noms d'oiseaux en avril, les magazines de BD "Spirou" et "Fluide Glacial" ont décidé d'en découdre, avec humour, dans un double numéro spécial.

C'est bien connu : rien ne vaut un clash savamment orchestré pour faire parler de soi. Les magazines de bande dessinée Fluide Glacial et Spirou l'ont bien compris et vont chacun sortir, début septembre, un "numéro clash" spécial, aboutissement commercial des noms d'oiseaux échangés en avril dernier.

Échange d'amabilités. La "rivalité" entre Spirou et Fluide Glacial part d'un échange éditorial. En avril, le magazine belge du célèbre groom au chapeau rouge sort un numéro anniversaire pour ses 80 ans, un hommage aux héros et auteurs révélés par l'hebdomadaire que n'ont pas goûté les équipes de Fluide Glacial. Dans le numéro de mai du mensuel français, un édito au vitriol titré "Spirou a 80 ans… et ça se voit !" dénonçait un "bête numéro" et "le peu d'enthousiasme insufflé par la rédaction (de Spirou) pour célébrer effectivement l'événement. La rédaction de Fluide Glacial regrettait une "célébration paresseuse (…) et quelque peu indigne" des 80 ans de Spirou et concluait par un cinglant : "C'est pathétique."

Ces critiques ne sont pas restées sans réponse puisque Spirou a immédiatement répondu à Fluide Glacial, là encore par le biais d'un édito. "On vient de lire l'édito de Fluide Glacial et on n'en revient pas de voir que l'équipe est enfin parvenue à être drôle… au bout de 40 ans", pouvait-on lire. Et la rédactrice en chef de l’hebdomadaire de tacler sévèrement ses confrères : "La recette de Fluide ? Des bouclages au mauvais vin et un recyclage quasi nécrophile de ses vieux auteurs".

Un clash devenu coup de com'. Pour éviter de laisser pourrir le conflit sur les réseaux sociaux, les deux magazines ont décidé de régler leurs comptes sur le papier et avec humour. Un clash en cases et en bulles qui débutera le 5 septembre dans les pages de Spirou et continuera le lendemain chez Fluide Glacial. Pour l'occasion, les deux magazines ont dégainé une double couverture dessinée par Tebo, sur laquelle Spirou et Superdupont attaquent les héros du journal adverse.

Les périodiques ont fait appel à leurs meilleurs auteurs pour gagner cette bataille de com' bien huilée. "L’offensive de Fluide Glacial sera menée par Édika, Goossens et Isa, mais également Hugot, Thiriet, Pochep, monsieur le chien, Masse ou encore Ju/CDM, tous promus généraux 5 étoiles pour l’occasion. En face, la cavalerie belge sera emmenée par les vaillants Vehlmann, Batem, Isa, Thiriet (qui batailleront étonnamment pour les deux camps…), Trondheim, Jousselin ou Obion, promus, eux, maréchaux 6 étoiles, même si ça n’existe pas mais la rédaction de Spirou trouvait que ça 'claque bien comme titre'", explique le communiqué commun.

Arbitrage à la Fête de la BD. In fine, ce clash semble servir l'intérêt de la Fête de la BD qui se déroulera à Bruxelles du 14 au 16 septembre. "La victoire finale sera déclarée en faveur de l’une ou l’autre des deux rédactions à la grande Fête de la BD par la sanction des lecteurs", annoncent les journaux. Au programme, un "match d'impro" au cours duquel "comédiens et dessinateurs défendront l'honneur de leur magazine respectif". Un coup de pub préparé en amont qui pourrait aussi doper les ventes des deux magazines, pas catastrophiques, mais impactées par le déclin de la presse papier (entre 70 et 100.000 exemplaires par mois pour Fluide Glacial et un peu plus de 50.000 par semaine pour Spirou).

Les + lus