Coupe du monde : France-Australie, revivez le premier match des Bleus

, modifié à
  • A
  • A
Supporters de l'équipe de France en Russie (1280x640)
Paul Pogba et Olivier Giroud ont été à l'origine du deuxième but français, samedi, à Kazan. © Franck FIFE/AFP
Partagez sur :
L'équipe de France a entamé sa Coupe du monde par une victoire heureuse contre l'Australie, samedi, à Kazan (2-1). La prestation d'ensemble a été faible. 
L'ESSENTIEL

Les Bleus ont entamé leur Coupe du monde, samedi, face à l'Australie, par une victoire. Mais que ce fut dur ! Les hommes de Didier Deschamps, archi-favoris de cette rencontre, n'ont dû leur salut qu'à un but contre son camp d'un défenseur australien, pressé par Pogba, à une dizaine de minutes du terme. Le prochain match des Bleus aura lieu, jeudi, contre le Pérou.

FRANCE - AUSTRALIE : 2-1

Buts : Griezmann (58e sp), Pogba* (80e) ; Jedinak (62e sp)

*Le but a pour le moment été accordé par la Fifa à Paul Pogba, mais il semble bien que ce soit l'Australien Aziz Behich qui trompe son propre gardien.

Le point final : les Bleus sauvent l'essentiel. À l'issue d'un tout petit match, l'équipe de France s'impose 2-1 face à l'Australie. Antoine Griezmann a marqué le premier penalty accordé suite à l'intervention de la vidéo en Coupe du monde. Et c'est un Australien, Aziz Behich, qui a inscrit, contre son camp, le but de la victoire pour les Bleus, sous la pression de Pogba. La ligne d'attaque Mbappé-Griezmann-Dembélé a été décevante.

Le point après la 90e minute : une fin de match (un peu) plus échevelée. Les situations sont plus nombreuses dans cette fin de match et les Bleus ne sont pas forcément sereins. Il y aura cinq minutes de temps additionnel.

Le point après la 80e minute : les Bleus repassent devant ! Encore une drôle d'histoire dans ce match. Après le penalty accordé par la vidéo, c'est cette fois un but contre son camp, sur une demi-occasion initiée par Pogba, qui permet aux hommes de Didier Deschamps de reprendre l'avantage. Pressé par Pogba, Aziz Behich est malheureux et trompe son propre gardien. France-Australie : 2-1

Le point après la 70e minute : un penalty partout ! Moins de cinq minutes après l'ouverture du score tricolore, l'Australie bénéficie à son tour d'un penalty. Cette fois, Andres Cunha n'a pas eu besoin de la vidéo pour voir la main de Samuel Umtiti sur un coup franc venu de la droite. Le penalty est logique et le capitaine des "Socceroos" Mile Jedinak prend Lloris à contre-pied. France-Australie : 1-1

Le point après la 60e minute : la vidéo lance les Bleus ! Sur une belle ouverture de Pogba, Joshua Risdon tacle Antoine Griezmann. Le défenseur australien semble toucher le ballon mais l'arbitre de la rencontre, l'Uruguayen Andres Cunha, fait appel à la vidéo, pour savoir s'il y a faute… Après quelques instants d'atermoiements, il accorde un penalty logique aux Bleus, Risdon touchant Griezmann à la fin de son tacle. L'attaquant de l'Atlético de Madrid transforme sans trembler, Ryan n'ayant pas esquissé le moindre geste. France-Australie : 1-0

Le point à la reprise : pas de changement. Les 22 acteurs de cette rencontre sont revenus des vestiaires. Aucun changement à signaler, mais Djibril Sidibé, Olivier Giroud, Adil Rami, Nabil Fekir ou encore Blaise Matuidi sont partis à l'entraînement côté français. On constate également qu'une bonne partie du public est partie… sans doute se restaurer.

Le point à la mi-temps : les Bleus muets. Après dix-quinze minutes intéressantes, l'équipe de France éprouve toutes les peines du monde à mettre en difficulté l'Australie, parfaitement en place défensivement. Les deux meilleurs joueurs tricolores sont Lucas Hernandez, actif, et Hugo Lloris, vigilant sur la seule grosse occasion australienne. L'attaque à trois Mbappé-Griezmann-Dembélé tourne à vide.

Le point après la 40e minute : calme plat sur Kazan. On aurait aimé vous signaler un changement de physionomie mais ce n'est pas le cas. L'Australie continue de maîtriser les ardeurs françaises, qu'on a connues plus vigoureuses…

Le point après la 30e minute : la France ne trouve pas la solution. Les Bleus n'arrivent pas à imposer leur rythme à une équipe d'Australie un peu limitée techniquement, mais courageuse et bien organisée. Il va falloir marquer pour débloquer le verrou mis en place par le sélectionneur néerlandais des "Socceroos" Bert van Marwijk.

Le point après la 20e minute : les Bleus se font peur. Après un premier quart d'heure plutôt accompli, les Bleus sont légèrement mis en difficulté par la "rugosité" australienne. Et ils ont surtout concédé une grosse occasion, à la 17e minute. Sur un coup franc venu de la gauche, le ballon a atterri sur le pied droit de Corentin Tolisso, qui a été tout près de tromper son propre gardien. Mais Hugo Lloris, au prix d'un superbe réflexe, a sorti le ballon d'une belle manchette, au sol.

Le point après la 10e minute : les Bleus sont bien dans le match. L'équipe de France a parfaitement entamé sa rencontre et s'est créée les premières situations franches. Kylian Mbappé a été le premier à se mettre en évidence en frappant au premier poteau de Mathew Ryan, vigilant (2e). Paul Pogba a ensuite adressé un bon coup franc d'un peu plus de 20 mètres, sur lequel le portier de Brighton est intervenu sans grand souci (5e). Deux minutes plus tard, il s'est bien couché sur un tir lointain de Griezmann (7e).

Le point au coup d'envoi : L'équipe de France évolue avec son maillot bleu traditionnel et les "Socceroos" en jaune. La Kazan Arena est bien remplie. Il y a beaucoup de maillots australiens mais les supporters français donnent de la voix dans cet avant-match.

Le point sur les compos : La surprise n'en est plus vraiment une. Le sélectionneur Didier Deschamps, a choisi d'aligner une attaque à trois, avec Antoine Griezmann, Kylian Mbappé et Ousmane Dembélé, le meilleur buteur tricolore en activité, Olivier Giroud, prenant place sur le banc. Chez les latéraux, prime a été donnée à l'état de forme, avec les titularisations de Benjamin Pavard (Stuttgart) à droite et Lucas Hernandez (Atlético de Madrid) à gauche. Enfin, au milieu, Corentin Tolisso a été préféré à Blaise Matuidi pour épauler Paul Pogba et N'Golo Kanté.

Le point sur l'avant-match : Le calendrier de l'équipe de France dans ce Mondial 2018 est bien fait. Avant d'affronter le Pérou puis le Danemark, les Bleus entament leur compétition face à l'Australie, l'équipe réputée la plus faible de ce groupe C. Il s'agit de se mettre en confiance, mais avant tout, de gagner, pour se mettre dans les meilleures conditions en vue d'une qualification pour les huitièmes de finale. Même si le passé a montré qu'un nul et même une défaite n'étaient pas rédhibitoires dans l'optique d'un beau parcours