Tout sur les trois premiers livres en compétition

  • A
  • A
Tout sur les trois premiers livres en compétition
@ DR
Partagez sur :

06h41, Le Silence, Park Avenue... Découvrez les trois premiers ouvrages sélectionnés et leurs auteurs, parmi lesquels le jury public de février du prix Relay des voyageurs devait faire sa sélection.

Un train entre Paris et Troyes, la haute société new-yorkaise, ou la découverte d'une vie de mensonges... Ce sont les univers des trois premiers romans en sélection pour le Prix Relay des Voyageurs: 06h41, Le silence et Park Avenue. Découvrez en détails les histoires de ces trois romans, et la biographie express de leurs auteurs.

06h41, Jean Philippe Blondel

 

image 06h41

© Editions Buchet Chastel

Le train de 06 h 41, départ Troyes, arrivée Paris. Bondé, comme tous les lundis matins. Cécile Duffaut, quarante-sept ans, revient d’un week-end épuisant chez ses parents. Elle a hâte de retrouver son mari, sa fille et sa situation de chef d’entreprise. La place à côté d’elle est libre. S’y assied, après une légère hésitation, Philippe Leduc. Cécile et lui ont été amants vingt-sept ans auparavant, pendant quelques mois. Cela s’est très mal passé. À leur insu, cette histoire avortée et désagréable a profondément modifié leurs chemins respectifs. Tandis que le train roule vers Paris et que le silence s’installe, les images remontent. Ils ont une heure et demie pour décider de ce qui les attend.

L'auteur

Blondel-crop06h41

© JL Paillé

Jean -Philippe Blondel, 49 ans, mène en parallèle depuis des années son métier de professeur d'anglais et de romancier. Il a publié en 2003 son premier roman, Accès direct à la plage, pour lequel il a obtenu le prix des librairies Initiales. Depuis il se partage entre l'écriture de romans pour enfants, pour adolescents mais aussi pour adultes. Il a remporté en 2011 le Prix du Roman Virgin-Version Femina pour G229. Né à Troyes, où il vit toujours, il est marié et père de deux filles.

Le Silence, Jean-Guy Soumy 

930x620_PrixRelay-LeSilence

© Robert Laffont

Le monde de Jessica s’effondre le jour où son mari, Alexandre Leroy, mathématicien franco-américain de renommée internationale, se tire une balle dans la tête. Comment a-t-il pu  la trahir ainsi, décevoir leurs deux fils, détruire leur bonheur ? L’acte est d’autant plus  incompréhensible qu’il ne ressemble pas à l’homme qu’elle a connu. Mais l’a-t-elle vraiment connu ? Elle reçoit de plein fouet un premier coup quand elle découvre que la photo de ses beaux-parents a été trafiquée. Alexandre a menti ! Il a falsifié son identité, il s’est inventé un passé, il est même parvenu à tromper la communauté scientifique sur son génie mathématique. Comment une telle forfaiture a-t-elle été possible? Et surtout, pourquoi? 

  L'auteur

JGSoumy-©-Astrid-di-Crollal-Le Silence

© Astrid-di-Crollal

Jean-Guy Soumy, 60 ans, partage sa plume entre les livres de mathématiques et la fiction. Il occupe lui-même un poste de professeur de maths dans un lycée, puis dans un institut de formation d'enseignants. Au total il a rédigé plus d'une douzaine de romans et co-signé quelques ouvrages de mathématiques. Il fait partie de la Nouvelle école de Brive: malgré l'étiquette de "romans du terroir", qui lui est souvent accolée, il veut démontrer que ses personnages voyagent à travers le monde.

Park Avenue

930x620_PrixRelay-ParkAvenue

© Albin Michel


En épousant Merrill par amour, le jeune avocat Paul Ross est entré dans le clan Darling, avec son cortège de privilèges : un appartement sur Park Avenue, un job en or, des week-ends dans les Hampton et des soirées avec le tout Manhattan. Mais bientôt Wall Street plonge et les grandes banques menacent de s’effondrer. Un scandale vient éclabousser la famille Darling, la propulsant sous les feux des médias, et Paul doit choisir son camp. Sauver sa peau en trahissant sa femme et les siens ou les protéger, coûte que coûte. Un premier roman inspiré de la chute de Bernard Madoff, signé par une jeune romancière qui connaît sur le bout des doigts ce milieu de la finance et des avocats de New-York.

auteure-Park-Avenue-(credit

© Deborah Feingold

L'auteur

Cristina Alger, 32 ans, est le pur produit de l’aristocratie financière new-yorkaise. Elle est issue d'une grande famille de financiers. Après des études dans la prestigieuse université d’Harvard, elle obtient un diplôme de droit puis travaille chez Goldmann Sachs comme analyste financière. Elle devient ensuite avocate spécialisée en finance. Park Avenue est son premier roman.