Nouvelle Star : nos chouchous

  • A
  • A
Nouvelle Star : nos chouchous
@ Christophe Guibbaud/M6
Partagez sur :

Alors que les castings touchent à leur fin, gros plan sur cinq candidats prometteurs.

Les castings de la Nouvelle Star, c'est bientôt terminé ! Mardi prochain, le téléspectateur aura encore droit à quelques casseroles, avant les terribles épreuves du théâtre, qui permettent un dernier écrémage avant d'envoyer 15 candidats à Baltard.

Au milieu des 25.000 candidats venus tenter leur chance cette année, certains ont déjà réussi à sortir du lot. Europe1.fr vous présente cinq de ses chouchous, qui pourraient bien se glisser jusqu’en finale.

Ramon, "le piège à Wanda"

Originaire de Barcelone, cet Espagnol s’est retrouvé à la Nouvelle Star par hasard, inscrit par une amie. Philippe Manœuvre était un peu moins enthousiaste que ses compagnons de jury. Lio et la présentatrice Virginie Guilhaume étaient au contraire totalement sous le charme du jeune chanteur. Ramon, le futur chouchou des téléspectatrices ?

Leïla, "un spectacle total"





























Avec ses tatouages, son bindi et son look coloré, Leïla a fait son petit effet au casting de Marseille. Plus encore lorsqu’elle a repris en version très rock une chanson des Rita Mitsouko. Fait rare, le jury ne s'est même pas disputé pour envoyer Leïla aux épreuves de Paris. "La lionne, elle a rugi", a crié la candidate à l’issue du casting. Ça promet pour la suite.

Lussi, "Dionysiaque"

La candidate de 26 ans s’est d’abord présentée à la caméra comme une vraie rockeuse. Elle a pourtant choisi pour son casting une chanson R’n’B, American Boy. Son interprétation a pourtant séduit l’intégralité du jury, qui lui a donné là aussi sans autre débat son carton d’invitation pour la suite de l’émission. "Enfin une petite chanteuse qui me ressemble", s’est exclamé Lio. Ça a eu l’air de faire plaisir à Lussi.

Adrien, "le crooner de l’enfer"

























Adrien a d’abord fait rire (malgré lui ?) le jury avec une reprise spéciale de Barbara. Il a fini par l’emporter avec une version tout aussi particulière de Hello Dolly. "Vous avez violé la chanson !", s’est exclamé Philippe Manœuvre en lui donnant néanmoins son passeport pour les épreuves du théâtre.

Simon, "le bûcheron alternatif"





























Le jeune Simon (18 ans) s’est fait remarquer à Paris. Sa reprise de France Gall a d’abord divisé le jury. Il a finalement obtenu le droit d’aller théâtre avec une reprise de Radiohead, "la meilleure que nous ayons eu en trois ans de casting", a assuré Philippe manœuvre. Simon était venu armé d’un yukulélé, un outil déjà utilisée avec succès par Julien Doré, lors de son casting pour la Nouvelle Star en 2007.

REAGISSEZ - Quel est votre candidat préféré cette année ?