Les (très) gros salaires de la télé US

  • A
  • A
Les (très) gros salaires de la télé US
@ REUTERS/NBC Universal, Inc
Partagez sur :

Acteurs, présentateurs… Leurs gains sont bien supérieurs à ceux de leurs confrères français.

Après le classement des actrices les mieux payées de Hollywood, place aux salaires des stars de la télévision américaine. Qu’ils soient animateurs, journalistes ou acteur de séries, les chiffres sont encore une fois faramineux, loin devant leurs homologues français.

La reine Oprah Winfrey

La reine du petit écran reste incontestablement Oprah Winfrey. Ses activités de présentatrice et productrice lui ont rapporté durant la saison 245 millions d’euros, ce qui la classe en tête des personnalités américaines de la télévision les mieux payées. Un chiffre qui reste exceptionnel, même pour les Etats-Unis. La deuxième personnalité la mieux payée, la présentatrice d’une émission juridique Judy Sheindlin, gagne ainsi sept fois moins qu’elle.

Les stars de la télé française sont loin du compte. Benjamin Castaldi, l’un des animateurs pourtant les mieux payés du PAF, doit ainsi "se contenter " d’un million d’euros par an, selon VSD.

1 million d’euros pour 20 minutes de tournage

Côté série, l’acteur le mieux payé reste Charlie Sheen. Le héros de la sitcom Mon oncle Charlie, très populaire aux Etats-Unis, gagne ainsi un million d’euros pour chaque épisode de 20 minutes. Hugh Laurie, auréolé de ses deux Golden Globes, empoche pour sa part 310.000 d’euros par épisode, tout comme les quatre actrices principales de Desperate Housewives (Marcia Cross, Teri Hatcher, Felicity Huffman et Eva Longoria), ou les doubleurs principaux des Simpsons.

Les salaires des acteurs français de fiction télé sont plus proches. Mimie Mathy et Véronique Genest, qui restent les mieux payée, touchent 250.000 euros pour chaque épisode de leur série respective (Joséphine, ange gardien et Julie Lescault). Un chiffre qui les placerait autour de la dixième place du top américain, aux côtés de Kyra Sedgwick (The Closer), Laurence Fishburne (Les Experts : Las Vegas) ou Steve Carell (The Office).

Mais les acteurs français ne tournent que six à sept épisodes par saison, tandis que les Américains en assurent une vingtaine. La différence de salaire à la fin de l’année reste donc conséquente.

Même sort pour les journalistes

Les présentateurs des journaux télévisés et des émissions politiques ne sont pas non plus au même niveau. Matt Lauer, l’une des stars de NBC, est le premier de sa catégorie avec un gain de 12 millions d’euros par an. Laurence Ferrari, à la tête du JT le plus regardé de France, s’approcherait tout juste du million.