La musique classique face à l’audimat

  • A
  • A
La musique classique face à l’audimat
@ DR
Partagez sur :

Lundi, France 3 diffuse les Victoires de la Musique classique, et cherche à attirer un nouveau public.

Comment attirer un large public avec la musique classique ? C’est la question que se pose chaque année France Télévisions, en diffusant les Victoires de la Musique classique. La 17e cérémonie est diffusée lundi, en direct sur France 3 et sur France Inter. Plus de 250 artistes seront présents à l’Opéra Berlioz-le Corum de Montpellier, pour une soirée présentée par Marie Drucker et Frédéric Lodéon.

En tout, 24 nominations dans huit catégories, dont compositeur de l’année, meilleur DVD, soliste instrumental de l’année, artiste lyrique de l’année, ou meilleur enregistrement.

Seulement 1,1 million de téléspectateurs avaient regardé les Victoires de la musique classique en 2009 sur France 3, une audience en baisse par rapport à 2008. Afin d’attirer un public plus large cette année, Shirley et Dino, célèbres pour leurs sketchs diffusés dans Le Plus grand cabaret du monde, présenté par Patrick Sébastien, participeront à la soirée à travers de courtes animations. Ils interpréteront également leur version du Roi Arthur, de Purcell.

Ils expliquent ce choix "surprenant" sur Europe 1 :

Des Victoires qui sont également interactives, car le public peut voter pour les révélations de l’année, dans les catégories "révélation soliste" et "révélation artiste lyrique". Un jeune clarinettiste de 15 ans, Raphaël Sévère, fait notamment partie des nommés dans la catégorie "soliste".

Une soirée qui promet un spectacle de qualité, orchestré par la baguette de Lawrence Foster, qui dirigera l’Orchestre national de Montpellier Languedoc-Roussillon et le Chœur de l’opéra national de Montpellier. Une troupe d’opéra sera également présente sur scène, l’Opéra-junior de Montpellier, spécialisé dans la formation d’enfants de 6 à 17 ans.

Les amateurs de musique classique retrouveront la célèbre pianiste Hélène Grimaud, ainsi que la violoncelliste Anne Gastinel, révélation en 1994 et meilleure soliste instrumental en 2006, ainsi que le violoniste Vadim Repin, qui recevra une Victoire d’honneur pour sa carrière exceptionnelle. Un programme très ambitieux, qui aura fort à faire face à un épisode inédit de Joséphine, ange gardien sur TF1, ou la saga Star Wars sur M6.