Voitures télécommandées, guidage... : les premiers usages de la 5G

  • A
  • A
Voitures télécommandées, guidage... : les premiers usages de la 5G
Bouygues Telecom a testé le 5G à Bordeaux.@ David Becker / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Bouygues Telecom et Huawei réalisaient de premiers tests de la 5G en conditions réelles à Bordeaux mardi. Europe 1 y a assisté.

La 5G commence à devenir concrète... S'il n'est pas encore question pour le grand public de l'utiliser, les premières démonstrations en conditions réelles de cette nouvelle génération de réseau mobile avaient lieu à Bordeaux mardi. La promesse est alléchante : une connexion encore plus rapide et ultra-puissante qui permettra d'accéder à Internet plus vite, mais aussi de connecter des objets. Europe 1 y était.

Il faut s'imaginer une course entre deux voitures télécommandées. Mais, les pilotes sont à Bordeaux, et les voitures à Mérignac, à dix kilomètres de là. Pourtant avec la liaison 5G, les commandes de direction et de vitesse sont transmises instantanément (en 5 millisecondes), et le pilote voit même en direct les images d’une caméra embarquée. "On voit que le véhicule 5G braque de façon efficace", souligne Jean-Paul Arzel, le directeur du réseau de Bouygues Telecom. S'agissant d'une première démonstration, le système rencontre toutefois quelques bugs. "Bon, la technologie est très naissante donc on réinitialise la caméra", indique-t-il.

Guider un ambulancier à distance

Autre démonstration et donc usage possible de la 5G : un ambulancier porte un casque connecté avec caméra et écran qui lui permet de se faire guider à distance par un médecin spécialiste. "Notre ambulancier se trouve face à un accouchement difficile qu'il ne sait pas faire, le médecin va pouvoir voir ses mains, guider ses gestes et il pourra jusqu'à aller lui pousser de l'information dans son casque pour l'aider à réaliser un geste qu'il ne réalise pas tous les jours", assure le Dr Louis Rouxel, cofondateur de la start-up Nomadeec.

Ce scénario peut ensuite être répliqué dans d'autres domaines comme chez des techniciens qui vont réparer une panne, guidés par un collègue à distance. Toutes ces actions sont rendues ultra précises et efficaces par la 5G, mais il faudra encore attendre 2020 pour que la prochaine génération de réseaux entre en service. "C'est encore une technologie naissante. On pense qu'elle sera complètement mature fin 2019 pour une ouverture commerciale courant 2020", explique Olivier Roussat, le patron de Bouygues Telecom. "L'expérimentation, aujourd'hui, nous permet d'apprendre à régler ces sites. Il y a actuellement trois sites à Bordeaux. Les fréquences de la 5G devraient être attribuées entre fin 2019 et début 2020, mais nous cherchons à mettre au point cette technologie par les expérimentations pour dès que l'obtention des fréquences nous soyons prêts", poursuit-il. Mais il y a encore du travail, pour l’instant, les antennes qui reçoivent la 5G font la taille d’un parpaing.

Orange lance aussi des tests. Orange a également précisé mardi son programme de tests pour la 5G. Après Lille et Douai, l'opérateur historique réalisera des expérimentations avec Nokia (alors que Bouygues Telecom travaille avec Huawei) à Marseille. Orange a demandé une autorisation d’utilisation de la bande de fréquences 3,7-3,8 GHz dans cette zone pour lancer ses tests.