Uber veut vous livrer des burgers par drone dès 2021

  • A
  • A
Uber veut vous livrer des burgers par drone dès 2021
Uber prévoit de lancer la livraison par drones en 2021.@ JOSH EDELSON / AFP
Partagez sur :

Une offre d'emploi publié sur le site d'Uber donne plus de détails sur le projet de livraison par drones de l'entreprise. 

Nous devrions pouvoir nous faire livrer notre dîner par drone plus vite que prévu. Uber prévoit de lancer un tel service dès 2021 dans plusieurs grandes villes du monde, d'après une offre d'emploi publiée sur son site internet et repérée par le Wall Street Journal. La firme, spécialiste du transport de personnes par VTC, recherche en effet un responsable des opérations pour développer cette nouvelle branche qui serait liée à son service de livraison de nourriture, Uber Eats.

Se développer dans la livraison de repas. La mission de la nouvelle recrue d'Uber sera de développer UberExpress, le nom de code du projet en interne, pour créer un service "sûr, légal, efficace et capable de croître rapidement", précise l'offre d'emploi qui a été retirée du site d'Uber depuis la publication de l'article du Wall Street Journal. Pour Uber, le développement de la livraison par drones a plusieurs intérêts. Il permettrait à l'entreprise de développer rapidement son service de livraison de repas, un domaine très concurrentiel dans lequel sont également présents Deliveroo ou Just Eat. Le développement des drones permettrait d'automatiser ce service.

Gagner du temps. Outre l'automatisation, l'usage de drones pour la livraison offrirait un gain de temps. "Nous avons besoin de burgers volants", avait assuré le PDG d'Uber, Dara Kosrowshahi, lors d'une conférence en expliquant qu'un tel service permettrait de livrer les repas en cinq à trente minutes, soit bien plus rapidement qu'à vélo ou en scooter comme c'est le cas aujourd'hui.

Un projet (très) ambitieux. Le développement de la livraison par drones dès 2021 semble cependant très ambitieux. Même si des tests ont déjà été lancés par d'autres entreprises dans certains pays, la loi ne permet pour le moment pas de faire voler des drones au-dessus des villes, et encore moins lorsqu'ils transportent un colis. Seules des expérimentations sont permises, comme à San Diego où Uber fera ses tests dans le cadre d'un programme fédéral. Le service de VTC pousse depuis quelques mois pour le développement du transport par les airs. Lors de sa conférence annuelle organisée à Los Angeles au printemps, Uber a également dévoilé ses projets dans le secteur des taxis volants.