Tim Cook (Apple) à l'Élysée pour parler fiscalité et éducation

  • A
  • A
Tim Cook (Apple) à l'Élysée pour parler fiscalité et éducation
Tim Cook est en visite en France (image d'illustration)@ JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Tim Cook a rencontré Emmanuel Macron à l'Élysée lundi en fin de journée. Les deux hommes ont notamment échangé sur la fiscalité et le paiement par Apple d'impôts en France.

Tim Cook poursuit sa visite en France... Après s'être déplacé dans le Calvados lundi matin pour visiter une société qui fournit certains composants de l'iPhone X et avoir rencontré plusieurs start-up à Paris dans la journée, le patron d'Apple s'est rendu à l'Élysée lundi à 16h15. Durant son entretien de près de 45 minutes avec Emmanuel Macron, les deux hommes ont évoqué de nombreux sujets et notamment les investissements d'Apple en France et sa démarche écologique. Mais, ce sont la fiscalité et l'éducation qui ont occupé la plus grande partie de cet entretien sollicité par Tim Cook il y a quelques semaines.

La difficile taxation des GAFA... A défaut de discuter de la bataille de l'Union européenne sur les avantages fiscaux d'Apple en Irlande pour cause de procédure en cours, Emmanuel Macron et Tim Cook ont échangé sur la façon dont les entreprises de la tech doivent contribuer à l'économie dans les pays où elles opèrent. Apple paye en effet actuellement la plus grande part de ses impôts pour l'Europe en Irlande, où les conditions fiscales sont plus avantageuses que dans les autres pays. Mais depuis quelques semaines, Emmanuel Macron a répété à plusieurs reprises qu'il souhaitait une taxation des GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon...) au niveau européen. Un sujet sur lequel Apple n'est pas fermé. "Il n'y a pas d'impasse dans la discussion. Il y a un dialogue constructif qui se noue", affirme l'Élysée. 

L'éducation, priorité d'Apple. Tim Cook, lui, a particulièrement mis en avant les programmes d'éducation d'Apple et notamment "Le code à la portée de tous" qui est déjà utilisé dans certaines écoles, mais dont Apple souhaite développer l'utilisation. "Il s'agit de voir dans quelle mesure nous pouvons pousser les programmes de formation numérique", détaillé l'Élysée alors que ce programme a été développé pour faciliter les premiers contacts des enfants avec le code informatique. 

Un implantation à Station F. Enfin, les deux hommes ont également discuté de l'incubateur géant de Xavier Niel, Station F, où Apple va annoncer prochainement son implantation. La marque à la pomme devrait y proposer de l'aide aux start-up pour le développement de leurs applications et leur mise en avant dans l'App Store.

Deuxième visite en France depuis le début de l'année. Pour Tim Cook, cette visite en France est la deuxième en quelques mois. Le CEO d'Apple avait en effet déjà traversé l'Atlantique au mois de février. A l'époque, il n'avait rencontré aucun politique, mais était allé à la découverte de plusieurs start-up. Il s'était également rendu dans plusieurs Apple Store à Marseille et Paris.