Telegram lance Telegraph, une plateforme de publication anonyme

  • A
  • A
Telegram lance Telegraph, une plateforme de publication anonyme
Telegram a annoncé le lancement de Telegraph.
Partagez sur :

Cette nouvelle application pose de nombreuses questions. Elle pourrait favoriser la publication de fausses informations.

Telegram poursuit son expansion et enrichit de nouveau son offre. L'entreprise, connue pour son application de messagerie sécurisée, a en effet annoncé le lancement de Telegraph, une plateforme de publication de contenus entièrement anonyme.

Sur le modèle de Medium, le service américain de publication de billets de blog en ligne, Telegraph permet à l'auteur d'un contenu de rester discret. La plateforme ne requiert en effet aucune connexion, ni création de compte, ni identification via un réseau social. L'interface d'écriture ressemble ensuite trait pour trait à celle de Medium avec peu d'options et des menus limités. Une fois un contenu publié, celui-ci peut être partagé sur les réseaux sociaux comme n'importe quelle autre page web.

Risque de propager de fausses informations. Cette absence d'identification pose de nombreuses questions. Tout d'abord, l'utilisateur n'étant pas identifié, il est impossible de revenir sur un contenu déjà mis en ligne ou encore d'enregistrer des brouillons. Ensuite, l'absence totale de traçabilité d'un contenu pourrait encourager la publication de fausses informations. Enfin, comme la messagerie Telegram, cette nouvelle application pourrait être utilisée par certains groupes terroristes pour propager leurs messages.

Telegram sous le feu des critiques. Depuis quelques mois, Telegram est en effet largement critiqué pour son usage par les groupes djihadistes qui profitent de ses outils de discussion sécurisés pour échanger et parfois même préparer des attentats. Le nom de Telegram était notamment apparu dans le dossier de l'attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray à l'été.