Sept choses à savoir sur le paiement sans contact

  • A
  • A
Partagez sur :

Comment fonctionne le paiement sans contact ? Qui peut l'utiliser ? Décryptage dans le Grand direct de l'actu. 

Faut-il avoir peur du paiement sans contact ? Depuis quelques années, le paiement sans contact se développe en France avec de nouvelles cartes bleues, mais également sur mobile. En septembre 2015, 59,7% de Français disposaient d'une carte compatible et près de 20 millions de transactions étaient payées grâce à cette technologie.

Voici sept choses à savoir sur cette technologie d'avenir :

1. Le paiement sans contact utilise la technologie NFC (communication en champ proche) aussi bien sur les cartes bleus que sur les smartphones.

2. Les cartes compatibles disposent d'un logo radar à trois barres incurvées. La majorité des cartes récentes sont compatibles. Plus de 40 millions de cartes sont déjà équipées.

3. Dans certains cas (chez Boursorama notamment), il est nécessaire d'activer cette fonctionnalité dans son espace client avant de pouvoir l'utiliser avec sa carte.

4. Le montant est limité à 20 euros par achat et 100 euros par jour, et ce afin d'éviter les vols.

5. Depuis juin 2013, il n'est plus possible de capter le nom du porteur de la carte et l'historique des transactions en cas de piratage.

6. Sur mobile, Orange propose déjà Orange Cash et Apple devrait prochainement lancer Apple Pay en France.

7. Tous les smartphones ne sont pas encore compatibles. Seuls les mobiles sous Android et Windows Phone les plus récents bénéficient du paiement sans contact via la technologie NFC. Les iPhone ne sont compatibles qu'avec Apple Pay. Au total, quelque 10 millions de smartphones sont équipés.