Samsung demande aux Sud-Coréens de ne plus utiliser les Galaxy Note 7

  • A
  • A
Samsung demande aux Sud-Coréens de ne plus utiliser les Galaxy Note 7
@ Samsung
Partagez sur :

Le groupe sud-coréen avait annoncé la semaine dernière le rappel de quelque 2,5 millions d'exemplaires.

Le groupe Samsung a appellé samedi les Sud-Coréens à cesser d'utiliser les smartphones Galaxy Note 7, dont les batteries peuvent exploser, dans la foulée d'une recommandation identique émise par la Commission américaine de protection des consommateurs (CPSC).

"Nous conseillons aux consommateurs sud-coréens se servant d'un Galaxy Note 7 de cesser d'utiliser l'appareil et de se rendre dans le point de service après-vente le plus proche pour prendre les mesures nécessaires", a écrit sur son site internet le géant sud-coréen de l'électronique. Cette exhortation intervient au lendemain de celle de la CPSC demandant aux propriétaires de Galaxy Note 7 de les éteindre et d'arrêter totalement de s'en servir.
"Les batteries lithium-ion ont beaucoup de puissance dans un petit volume. Quand ces batteries surchauffent et explosent, les conséquences peuvent être graves", a relevé vendredi la Commission américaine qui dit coopérer avec Samsung pour organiser le rappel formel des appareils "aussi vite que possible".

Le groupe sud-coréen, numéro un mondial des smartphones devant son rival américain Apple, avait annoncé la semaine dernière la suspension des ventes du Galaxy Note 7, son modèle dernier cri, et le rappel de quelque 2,5 millions d'exemplaires.