Samsung : 96% des Galaxy Note 7 récupérés, le bout du tunnel approche

  • A
  • A
Samsung : 96% des Galaxy Note 7 récupérés, le bout du tunnel approche
Le Galaxy Note 7 a été définitivement rappelé par Samsung en octobre.@ GEORGE FREY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Samsung a annoncé mercredi avoir récupéré 96% des Galaxy Note 7, son smartphone défectueux.

Samsung voit peu à peu le bout du tunnel dans l'affaire des Galaxy Note 7 explosifs... L'entreprise sud-coréenne, qui a rappelé définitivement tous ses smartphones à la mi-octobre, a annoncé mercredi qu'elle avait récupéré 96% des smartphones vendus. Il ne reste presque plus de Galaxy Note 7 dans la nature. Selon les chiffres communiqués par Samsung, 96% des Galaxy Note 7 livrés dans le monde avant le rappel définitif de l'appareil ont été récupérés. Les modèles restants ont soient été désactivés soient ont vu leur recharge limitée à une capacité bien inférieure à celle de la batterie. Un bon point pour Samsung, qui semble avoir bien géré ces retours.

Le message dans les avions ne sera plus diffusé. Dans le même temps, le gendarme des airs américain a annoncé que la compagnie ne serait plus obligée de diffuser de message mentionnant l'interdiction du smartphone avant chaque décollage. "Le transport des smartphones Samsung Galaxy Note 7, y compris les modèles de remplacement, est strictement interdit à bord de nos avions." Depuis le mois d'octobre et sur demande de la FAA, la Federal Aviation Administration, toutes les compagnies aériennes avaient l'obligation de diffuser un tel message avant le décollage de chacun de leurs avions, ce qui constituait une très mauvaise publicité pour Samsung. Mais, à partir de mercredi, ce ne sera plus obligatoire. L'autorité explique dans un communiqué que cette décision a été motivée par "une grande sensibilisation du public sur l’interdiction […], ainsi que les efforts étendus de Samsung et des fournisseurs de services mobiles américains pour notifier aux utilisateurs du Note 7 que leurs téléphones sont rappelés et interdits sur les transports aériens américains".

Les résultats de l’enquête bientôt publiés. L'absence de diffusion de ce message ne change cependant pas la règle. Le transport d'un Galaxy Note 7 à bord d'un avion reste formellement interdit. Quoi qu'il en soit, le retour de la quasi-totalité des smartphones et la décision de la FAA constituent deux bonnes nouvelles pour Samsung qui doit publier prochainement son rapport d'enquête sur l'explosion des Galaxy Note 7. Un moyen de refermer ce douloureux dossier…