Pourquoi ce keynote est une petite révolution pour Apple

  • A
  • A
Partagez sur :

Apple présentera ses nouveautés lors d'un keynote mardi 12 septembre. Un événement qui marque un tournant pour la marque.

Un keynote important pour Apple. Tous le sont. Mais mardi soir, en montant sur scène, Tim Cook, le PDG d'Apple, sera encore plus regardé qu'à l'accoutumée. Et pour cause, la marque à la pomme doit présenter plusieurs produits majeurs dans son histoire. Dix ans après la sortie du premier iPhone, en 2007, elle est en passe de réinventer son smartphone comme elle ne l'a jamais fait depuis. L'Apple Watch qui s'est doucement installée depuis trois ans doit, elle, prendre son envol. Et puis, le lieu de l'événement, le Steve Jobs Theater, sur le nouveau campus d'Apple, l'Apple Park, marque aussi un nouveau départ.

Un campus symbolique. "Rejoignez-nous pour le premier événement ('the first ever event', en anglais) au Steve Jobs Theater". Dès l'invitation envoyée aux médias tout début septembre, le ton a été donné. Apple entre dans une nouvelle dimension et inaugurera officiellement lors de ce keynote l'auditorium de 1.000 places construit au cœur de l'Apple Park, son nouveau campus en forme de soucoupe volante. Un lieu au nom du co-fondateur de la firme et forcément hautement symbolique quand il s'agit de présenter, dix ans après, le produit quoi doit symboliser le nouveau départ de l'iPhone.

Dix ans après, l'iPhone X. Car le clou du spectacle ce sera bien lui. Celui qui devrait s'appeler iPhone X marquera les dix ans du smartphone à la pomme. Et pour la première fois depuis sa sortie initiale, l'iPhone va changer de form-factor. Exit le bouton d'accueil et place à un écran recouvrant la quasi-totalité de la face avant de l'appareil. Une tendance adoptée depuis quelques mois par les constructeurs de smartphones Android. Mais qu'importe, Apple n'a jamais fait la course pour être le premier dans un secteur. L'importance est dans le résultat. Alors cet iPhone X proposera aussi un tout nouveau design, une construction en verre, un système de reconnaissance faciale baptisé Face ID, la recharge sans fil, et un processeur pleinement taillé pour la réalité augmentée, introduite avec iOS 11.

L'Apple Watch se libère. L'Apple Watch, elle aussi, prendra un nouveau tournant. Trois ans après sa première présentation, la montre connectée d'Apple, malgré un démarrage timide, a trouvé sa voie. Au cours du dernier trimestre, ses ventes ont même doublé par rapport à l'an passé. Et alors qu'elle fonctionnait difficilement sans un iPhone à proximité, elle intégrera désormais une puce 4G qui la rendra autonome. Un nouveau départ qui devrait lui permettre de séduire une autre clientèle.

Europe 1 vous proposera de suivre le keynote Apple depuis Cupertino en Californie mardi tout au long de la soirée.