On a testé le Samsung Galaxy S7 edge, un concurrent de taille pour l'iPhone

  • A
  • A
On a testé le Samsung Galaxy S7 edge, un concurrent de taille pour l'iPhone
Le Samsung Galaxy S7 edge.@ Samsung
Partagez sur :

TEST - Design, écran, photo, autonomie, puisssance... Europe 1.fr a passé plusieurs jours avec le Galaxy S7 edge.

TEST

Que vaut le nouveau concurrent de l'iPhone ? Annoncé lors du Mobile World Congress de Barcelone fin février, le Galaxy S7 edge de Samsung sera disponible en France le 11 mars. Europe 1.fr a passé plusieurs jours a tester ce smartphone et vous livre son verdict.

Un design réussi. Les changements concernant le design se font par petites touches. Si Samsung avait totalement modifié le design de son smartphone l'an dernier, le Galaxy S6 ressemble à s'y méprendre à son prédécesseur. Samsung a tout de même affiné encore un peu son smartphone et réduit, notamment, l'épaisseur de l'appareil photo qui ne dépasse que très légèrement de la coque arrière. On retrouve les mêmes bords incurvés, inhérents à la version edge des Galaxy S, ce qui donne toujours un côté très design à l'appareil. Le tout est renforcé par la présence d'une coque arrière en verre et d'une cerclage en métal.

Notre avis : Aucun grand changement concernant le design, donc, mais un ensemble toujours aussi réussi et qui délivre une sensation premium. En revanche, on apprécie particulièrement le retour d'un port MicroSD pour étendre le stockage de l'appareil.

Un écran "toujours allumé". Spécialité de Samsung, qui produit lui-même ses écrans, la dalle du Galaxy S7 edge est particulièrement réussie. Avec un taux de contraste plus que satisfaisant et de belles couleurs, il met en avant les images affichées. Surtout, grâce à son écran AMOLED, l'écran est éteint lorsqu’il affiche des pixels noirs. Il ne consomme donc que très peu de batterie. Une possibilité que Samsung exploite désormais avec sa fonctionnalité "Always On". En veille, l'écran du téléphone reste en effet "toujours allumé". Il peut alors afficher l'heure, le calendrier, mais aussi le pourcentage de batterie et la présence ou non d'appels et messages manqués.

Notre avis : Une fonctionnalité relativement pratique qui doit servir à limiter le nombre de mouvements faits avec son smartphone. Comprenez par-là : éviter d'allumer son smartphone toutes les deux minutes durant une conversation pour vérifier l'heure ou les appels manqués.

Comme sur le Galaxy S6 edge, Samsung propose aussi des fonctionnalités en accès rapide depuis le bord droit du téléphone. Un glissé du doigt depuis le bord vers le centre de l'écran fait ainsi apparaître un volet d'actions rapides. Dans la pratique il reste tout de même difficilement accessible et il est souvent nécessaire de s'y prendre à deux fois pour l'afficher. Une fois accessible il permet de trouver ses contacts et applications favoris, mais également la météo de la ville où l'on se trouve et une boussole.

Notre avis : Autant de fonctionnalités en réalité assez peu utilisées et il ne sera pas rare de se passer de cet accès. Plus un gadget qu'un essentiel.

Autonomie hors-pair. Sous Android 6.0, la dernière version du système d'exploitation mobile de Google, le Galaxy S7 edge est fluide. On salue l'effort fait par Samsung pour pré-installer moins d’applications qu'habituellement. Les jeux que nous avons testés sur le mobile fonctionnaient bien, même les plus gourmands en énergie. Et pour cause, Samsung a fait le maximum avec un processeur maison, Exynos, ultra-puissant. C'est cependant sur l'autonomie que le processeur et le smartphone tirent véritablement leur épingle du jeu. Le Galaxy S7 edge offre en effet une autonomie record, quasiment deux jours à l'écart d'une prise de courant.

Notre avis : Un véritable avantage pour le Galaxy S7 edge quand certains de ses concurrents dépassent difficilement la journée.

Enfin, concernant la photo, le smartphone s'en tire bien. S'il réalisé de beaux clichés avec de bonnes conditions de lumière, les photos prises en basse lumière sont aussi de bonne qualité. Samsung dit avoir particulièrement travaillé sur les photos de nuit et cela se voit. Attention, pas de quoi, tout de même, remplacer un bon vieil appareil photo pour les clichés de nuit qui restent bien sûr meilleur au reflex.

Un (coûteux) smartphone. Le seul vrai problème de ce smartphone vient en réalité de son prix... A presque 800 euros (799) pour 32Go de stockage cela reste plus cher que la moyenne des smartphones haut de gamme. Certes, une version sans les bords incurvés (le Galaxy S7), est disponible pour une centaine d'euros de moins, mais Samsung veut véritablement mettre en avant ce modèle. Mieux vaudra donc peut-être attendre quelques jours et profiter d'une offre de remboursement ou d'une réduction.