NX, la console de la dernière chance pour Nintendo ?

  • A
  • A
NX, la console de la dernière chance pour Nintendo ?
@ YOSHIKAZU TSUNO / AFP
Partagez sur :

HIGH-TECH - Le spécialiste des jeux vidéo a vécu une très mauvaise année 2015 et 2016 devrait être du même acabit. Ses espoirs reposent désormais sur une nouvelle console.

Bénéfice net en chute de 60%, chiffre d’affaires en baisse de 8%, gain d’exploitation en recul de 33% : tous les indicateurs sont dans le rouge chez Nintendo. Le géant nippon du jeu vidéo ne cesse de perdre du terrain et doit se réinventer pour rebondir. C’est d’ailleurs ce qu’a promis son PDG en confirmant l’arrivée d’une nouvelle console pour mars 2017. Cette console, dont le nom de code est NX, aura pour mission de faire oublier le cuisant échec de la Wii U.

La Wii U, une erreur stratégique à ne pas répéter. Le groupe nippon a traversé une année 2015 difficile, marquée par le décès en juillet de son PDG, Satoru Iwata. Mais le malaise est plus profond : les difficultés ont commencé dès 2012. Cette année-là, Nintendo perd de l’argent pour la première fois de son histoire. Cette même année, la console Wii U est lancée et doit lui permettre de rebondir, sauf que tout ne se passe pas comme prévu : cette console a été un flop total. Les raisons de cet échec sont multiples. Il y a d’abord le principe même de cette console, mal compris par les joueurs, qui consiste à jouer sur l’écran de sa télévision mais aussi sur celui de sa manette. Sans oublier une jouabilité discutable, une puissance insuffisante et l’absence de grandes franchises présentes sur les autres consoles.

Résultat, 12,8 millions d’exemplaires écoulés depuis son lancement alors que Sony, dont la PS4 est sortie un an plus tard, frôle déjà les 36 millions de ventes. Jamais une console Nintendo ne s’était aussi peu vendue à travers le monde, si bien que l’entreprise aurait décidé en mars d’arrêter sa production, d’après le quotidien nippon Nikkei.

Une nouvelle console pour se relancer. S’il ne veut pas connaître le même sort que Sega, devenu un simple éditeur de jeux vidéo (néanmoins auteur des sagas Bayonetta, Yakuza et Football Manager), Nintendo se devait de réagir. Le groupe a donc confirmé mercredi ce qui excite le plus les gamers : la sortie d’une nouvelle console de salon.

"Nous projetons de commercialiser le concept de console de jeu NX (nom temporaire) au Japon et à l'étranger en mars 2017", a écrit Nintendo, sans donner plus de détail. Seule certitude, on connaît déjà l’un des premiers jeux disponible sur cette console : le prochain opus de la saga Zelda, qui vient d’être repoussé pour l’occasion.

Une machine à mi-chemin entre console de salon et console portable ? Lors d’une interview accordée fin 2015 au magazine américain Time, le PDG de Nintendo a néanmoins dévoilé la philosophie de cette nouvelle console. "Ce sera une expérience de jeu différente et clairement nouvelle. (…) Je peux vous assurer que nous ne fabriquons pas la nouvelle version de la Wii ou de la Wii U. Ce sera quelque chose d’unique et de différent", déclarait alors Tatsumi Kimishima.

Une hypothèse est néanmoins privilégiée, basée sur une capture d’écran ayant circulé sur les réseaux sociaux fin janvier. Ce cliché montre un document du cabinet GFK, qui travaille avec Nintendo, avec une liste de spécifications plutôt précise. Trop précise pour être authentique ? Il y est en tout cas question d’une machine fonctionnant en deux modes : comme une console de jeu traditionnelle mais aussi comme une console portable. En clair, un joueur pourrait commencer une partie sur sa console de salon, puis la poursuivre hors de chez lui. Reste à savoir comment : avec un appareil spécifique ou avec la manette de la console de salon, qui serait alors équipée d’un écran et ferait office de console portable.

Une piste pas si farfelue lorsqu’on sait que Nintendo vient de lancer son propre réseau social, baptisé Miitomo, qui permettrait d’être identifié pour poursuivre sa partie d’un support à l’autre. Sans oublier que Nintendo va prochainement proposer des applications pour téléphone portable, des versions allégées de ses jeux qui pourraient se retrouver sur la fameuse manette à emporter avec soi.



En attendant le lancement de cette nouvelle console, Nintendo risque de vivre une année 2016 difficile, sans grande sortie à l’exception d’un nouvel opus de la saga Pokemon pour les fêtes de Noël. Les fans de Mario, Zelda et Donkey Kong devront donc patienter, mais les années suivantes pourraient être plus radieuses : l’univers Nintendo fera bientôt l’objet d’un parc d’attraction au Japon, probablement inauguré en 2020, et pourrait également être adapté à la télévision dans de nouvelles séries.