10e étape réussie pour l'avion Solar Impulse, arrivé à Phoenix

  • A
  • A
10e étape réussie pour l'avion Solar Impulse, arrivé à Phoenix
Solar Impusle est parti de San Francisco et a rejoint Phoenix en un peu moins de 16h.@ AFP
Partagez sur :

Dixième étape réussie pour l'avion solaire Solar Impulse. Lundi soir, il est parvenu à relier San Francisco et Phoenix.

L'avion solaire expérimental Solar Impulse 2 a atterri à Phoenix en Arizona lundi soir, achevant la 10e étape de son tour du monde pour promouvoir les énergies renouvelables.

Un peu plus de 16h de vol. L'appareil qui fonctionne grâce à des batteries nourries à l'énergie solaire s'est posé à l'aéroport de Phoenix Goodyear à 20h55 locales (5h55, heure française) après 15 heures et 52 minutes de vol, en provenance de l'aéroport de Moffet à San Francisco en Californie. "Je suis arrivé à #Phoenix, quel vol incroyable au dessus du désert de Mojave pour promouvoir #futureisclean", a twitté le pilote de l'avion pour cette étape, le Suisse André Borschberg.



Une prouesse technique. Cette 10e étape était bien plus courte que la précédente, au cours de laquelle l'autre pilote de l'avion, le Suisse Bertrand Piccard, avait tenu les commandes durant environ 60 heures entre Hawaï et San Francisco. Le "SI2" fonctionne grâce à des batteries se rechargeant grâce à plus de 17.000 cellules photovoltaïques installées sur ses ailes qui captent l'énergie solaire. L'avion ne pouvant transporter qu'un seul pilote, Bertrand Piccard, âgé de 58 ans, et son compatriote André Borschberg, 63 ans, se relaient à chaque étape pour accomplir à tour de rôle les longs vols en solitaire.

Solar Impulse 2 est parti le 9 mars 2015 d'Abou Dhabi pour Mascate avant de voler vers Ahmedabad (Inde), Varanasi (Bénarès, Inde), Mandalay (Birmanie), Chongqing (Chine), Nanjing (Nankin, Chine), Nagoya (Japon), Hawaï et San Francisco. Après Phoenix, trois autres étapes doivent le conduire à New York, avant la longue traversée de l'Atlantique.