Minecraft, le jeu de Microsoft, s’invite dans les salles de classe

  • A
  • A
Minecraft, le jeu de Microsoft, s’invite dans les salles de classe
Minecraft sera disponible dans une version dédiée à l'éducation.
Partagez sur :

JEUX VIDÉO - Microsoft a annoncé mercredi la disponibilité d'une version pour cet été aux Etats-Unis d’une nouvelle version spécialement dédiée à l’éducation.

Microsoft veut proposer une nouvelle façon d’apprendre... La firme américaine va proposer cet été une version adaptée à l'éducation de son célèbre jeu, Minecraft. "Minecraft : Education Edition" a pour but de convaincre les enseignants et les établissements scolaires outre-Atlantique d'utiliser le jeu pour faciliter l'apprentissage de leurs élèves. Pour proposer dès cet été la version éducation de Minecraft, Microsoft a racheté mardi MinecraftEdu, une société finlandaise qui avait elle-même développé une version adaptée à l'éducation de Minecraft disponible dans plus de 40 pays.

Découvrir l'histoire et l'art. L'arrivée du jeu dans les écoles marque un nouveau pas dans le développement du titre qui, avec son monde virtuel composé de briques 3D, a déjà séduit 70 millions de joueurs dans le monde. Dans cette version, le titre proposera par exemple des visites en 3D de sites historiques. Il sera possible aux élèves de découvrir le temple d'Artemis ou encore les pyramides de Giza. L'art sera également mis en avant avec des leçons, notamment sur le Pixel Art. Microsoft annonce aussi l'arrivée d'un mode multi-joueurs exclusif à cette version qui permettra aux enfants de développer leur coopération en menant des projets à plusieurs.

5 dollars par élève. Si Microsoft s’intéresse au marché de l'éducation avec Minecraft c'est que celui-ci peut rapidement s'avérer lucratif : les Etats-Unis comptent 55 millions d'élèves. Après une version d'essai gratuite dont la durée n'a pas encore été annoncée, le firme de Redmond prévoit de facturer aux établissements une licence d'un montant de cinq dollars par enfant et par an. Les conditions sont très favorables : ce marché qui, d'après le Wall Street Journal, représentait 8,38 milliards de dollars en 2014 est en hausse d'année en année.