Metz : des caméras thermiques pour protéger les piétons

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Une caméra thermique repère les piétons qui attendent pour traverser et fait varier le temps du "vert" en fonction du nombre de personnes.

Des caméras thermiques qui comptent les piétons pour adapter la durée du bonhomme vert. L'expérimentation, unique en France, est menée par la métropole de Metz, en Moselle. Objectif : éviter que le bonhomme passe au rouge alors que vous êtes encore au beau milieu de la route.

Une caméra qui sait si vous attendez pour traverser. Grâce à une caméra thermique qui vous repère sur une zone du trottoir quand vous rentrez dans une zone prédéfinie devant le passage piéton, un carrefour de la ville est plus "intelligent" que les autres. "Ici, c'est important puisque nous sommes sur un trajet entre un collège et un gymnase", expliquent Dominique Loesch et Nicolas Speisser qui pilotent l'expérimentation. "On s'est rendu compte qu'environ un tiers des groupes scolaires finissaient leur traversée alors que le vert était déjà redonné aux voitures. Un véhicule arrivant vite sans trop regarder aurait pu percuter un piéton", expliquent-ils.

Un temps de "vert" variable. L'autre force de cette caméra thermique est de pouvoir faire varier le temps du bonhomme vert, en fonction du nombre de piétons dans la zone. "Pour quatre personnes, on va être sur le temps de vert minimum de l'ordre de huit à dix secondes", explique Dominique Loesch. "Mais si un groupe d'une cinquantaine d'enfants attendent, on va pouvoir atteindre 50 secondes, voire une minute", conclut Nicolas Speisser.

30.000 euros par installation. Ce nouveau bonhomme vert plus malin coûte environ 30.000 euros par carrefour. Le projet est en partie financé par le ministère de l'Intérieur en échange d'un retour expérience nationale, histoire d'en faire profiter d’autres villes partout en France si les conclusions sont positives.