Les spécialistes de l'audio se lancent dans les enceintes intelligentes

  • A
  • A
Les spécialistes de l'audio se lancent dans les enceintes intelligentes
Harman a présenté une enceinte compatible avec Alexa.@ Harman
Partagez sur :

Plusieurs marques spécialistes de l'audio ont annoncé leur entrée sur le marché des enceintes intelligentes.

Harman et Panasonic se lancent dans la bataille des enceintes intelligentes. Le premier, qui détient les marques JBL et Harman Kardon, ainsi que son concurrent Panasonic ont annoncé jeudi à l'occasion du salon IFA de Berlin leur intention de lancer plusieurs enceintes embarquant des assistants intelligents. Un signe de plus du mouvement de fond vers les assistants vocaux.

Harman choisit de ne pas choisir 

Chez Harman, on a fait le choix de ne pas choisir entre les assistants intelligents. Trois d'entre eux se battent en effet actuellement sur ce marché : Assistant de Google (le seul disponible en France à l'heure actuelle), Alexa d’Amazon et Cortana de Microsoft. Et tous seront proposés sur différents modèles. Le groupe commercialisera à l'automne sous la marque JBL trois enceintes équipées de Google Home, dont deux modèles portables fonctionnant sur batterie, une première. Le troisième sera, elle, dédiée à la maison.

À l’inverse, c’est sous la marque Harman Kardon que seront commercialisés les modèles sous Cartona et Alexa. Des modèles plus haut de gamme, et pensés pour la maison, qui seront dans un premier temps disponibles dans un nombre limité de pays. Chez Panasonic, en revanche on a fait un choix très clair en faveur de Google. La seul enceinte disponible, la GA10, sera en effet propulsé par Assistant.

Miser sur le son, pour ne pas se laisser dépasser 

Mais quelque soit le constructeur et l’assistant choisi, tous misent sur la qualité du son et, ou le design avant de parler des assistants qui sont intégrés dans ces enceintes d’un nouveau genre… Pour Harman, comme pour Panasonic, il s’agit en effet de ne pas se laisser surprendre et dépasser par Google et Amazon qui proposent leurs propres enceintes avec leurs assistants intelligents. D’autant que les premiers chiffres des Google Home et autres Amazon Écho montrent des niveaux de vente plus qu'honorables.

Pas question donc de laisser le champ libre aux géants du web pour prendre la main sur le marché de l’audio. Car une fois un consommateur engagé dans un écosystème, les changements deviennent plus rare. Alors, en coulisses, certains réfléchissent à des enceintes capables de fonctionner avec les trois assistants. Le spécialiste des enceintes multi-room Sonos devrait d'ailleurs annoncer un tel produit lors d'un événement prévu début octobre. Une première.

Bien plus qu’une tendance floue et ponctuelle, le mouvement vers les assistants intelligents est donc bel et bien lancé, chez les géants du web, comme chez les spécialistes de l’audio. Et pour cause, ce marché représenterait déjà près de dix millions d’enceintes.