L'école 42 de Xavier Niel à la rescousse des chômeurs seniors

  • A
  • A
L'école 42 de Xavier Niel à la rescousse des chômeurs seniors
Xavier Niel, co-fondateur de 42.
Partagez sur :

FORMATION - Pôle emploi et l'école 42 de Xavier Niel ont annoncé lundi l'ouverture d'une formation pour les chômeurs seniors.

Après les jeunes en décrochage, l'école 42 de Xavier Niel va-t-elle former les chômeurs ? Cette école, ouverte il y a deux ans et demie, et à la pédagogie innovante a en effet annoncé, lundi, dans un communiqué, un partenariat avec Pôle emploi pour la formation de chômeurs seniors (plus de 50 ans) au métier de développeur. Ce métier, dans lequel la demande est en constante en hausse (+13% en Ile-de-France entre janvier et juin), et où les recruteurs ont du mal à trouver des candidats verra donc bientôt arriver sur le marché des développeurs "seniors" formés par 42.

Une première promotion déjà en route. Pôle emploi et 42 n'ont pas perdu de temps. Une première promotion de 30 personnes a déjà débuté le 16 novembre. Pendant dix mois, ces chômeurs, dont la plupart sont inscrits au chômage depuis plus de deux ans d'après les informations de Pôle emploi, vont apprendre le métier de développeur. Il ne s'agit pour autant pas de partir de zéro. L'organisme en charge des chômeurs explique que la majorité des personnes concernées ont déjà travaillé dans le monde de l'informatique. 

Besoin de compétences et d'expérience. Le partenariat entre Pôle emploi et 42 a toutefois de quoi surprendre... L'école co-fondée par Xavier Niel applique une pédagogie nouvelle. Ouverte 24h/24 elle accueille les étudiants sur un grand plateau et non pas dans des salles de cours traditionnelles. Il ne s'agit pas non plus de chercher les cours magistraux. Au travers d'exercices pratiques et d'entre-aide, tous apprennent le métier de développeur informatique.

Le même encadrement. Dans le cas présent si les chômeurs "seniors" seront encadrés par les mêmes équipes que les étudiants "traditionnels", ils ne suivront pas exactement la même formation que ces derniers. Comme l'explique David Giron, responsable pédagogique de 42, les étudiants restent en moyenne trois ans à 42 contre dix mois pour les chômeurs seniors. "On va aller moins loin, il n'y aura pas de spécialisation, mais il y aura tout le tronc commun, il seront tout à fait aptes à faire la même chose que nos étudiants", assure celui qui gère le cursus.

Une formation gratuite. La formation, gratuite pour les chômeurs, comme pour les étudiants traditionnels, est financée par Xavier Niel. De son côté Pole emploi assure "suivre de prêt" le déroulement de cette première promotion pour voir "au fur et à mesure ce que (la formation) va permettre en termes de retour à l'emploi". Il y a quelques semaines, Emmanuel Macron s'était rendu à 42 saluant une formation qui "redonne une place à des jeunes, les valorise, leur redonne un accès dans l’économie et dans la société." Une initiative qui, pour le ministre "redonne aussi une dignité parce que lorsque l'on est tout seul chez soi parce que l'on est décroché, on n'a plus sa place, ça fait partie des initiatives qui redonne des perspectives et une potentialité d'avoir d'un emploi à la fin".