L'application Tinder bientôt interdite aux mineurs

  • A
  • A
L'application Tinder bientôt interdite aux mineurs
L'application Tinder sera interdite aux mineurs dès la semaine prochaine@ AFP
Partagez sur :

Les 13-17 ans pouvaient jusqu'ici s'inscrire sur l'application pour y rencontrer des jeunes de leur âge. Dès la semaine prochaine, elle sera réservée aux plus de 18 ans. 

Les mineurs ne pourront bientôt plus "matcher". Dans un communiqué publié cette semaine par le site Techcrunch, l'application de rencontres annonce qu'il sera bientôt impossible aux mineurs de s'inscrire pour choisir et engager la conversation avec les personnes qui leur plaisent. 

"La meilleure politique pour l'avenir". Les 13-17 ans pouvaient jusque-là utiliser Tinder, mais uniquement pour consulter les profils de personnes de leur âge. "Sur une plateforme qui a permis 11 milliards de rencontres, nous avons la responsabilité d'évaluer constamment les différentes expériences des utilisateurs", justifie le communiqué. "Nous avons décidé d'interrompre le service pour les utilisateurs de moins de 18 ans. Nous pensions que c'est la meilleure politique pour l'avenir", poursuit-il, précisant que "ce changement prendra effet la semaine prochaine".

Lutte contre la pédophilie ? Indiquant que les 13-17 ans représentaient 3% de ses utilisateurs, la société explique cette décision par "un certain nombre de facteurs". Parmi eux pourrait figurer la lutte contre la pédophilie, une recrudescence des délits liés à l'usage de l'application ayant été relevée au Royaume-Uni.