iPhone, Apple Watch, iPad : Apple baisse ses prix mais...

  • A
  • A
iPhone, Apple Watch, iPad : Apple baisse ses prix mais...
L'iPhone SE d'Apple.@ AFP
Partagez sur :

Apple a dévoilé l'iPhone le moins cher de son histoire et baissé le prix de l'Apple Watch, mais le prix de l'iPad augmente.

C'est l'iPhone le moins cher jamais présenté par Apple. A 489 euros, l'iPhone SE, tout juste dévoilé, lundi à Cupertino, fera désormais office d'entrée de gamme parmi les smartphones de la marque. Dans le même temps, l'Apple Watch voit son prix baisser d'une cinquantaine d'euros. Faut-il y voir le signe d'un changement de stratégie de la part d'Apple ? Europe 1.fr fait le point sur la politique tarifaire d'Apple...

Un iPhone récent en entrée de gamme.L'iPhone SE marque sans aucun doute un changement de cap de la part d'Apple. Alors que l'entrée de gamme de ses smartphones à la pomme étaient jusqu'à présent assurée par d’anciens modèles, c'est un produit neuf et récent qui vient prendre le relais. Jusque lundi, c'est l'iPhone 5s qui faisait office de produit d'appel, un modèle présenté en septembre 2013, soit il y a plus de deux ans et demi. Les composants étaient donc datés et les performances en dessous de la moyenne actuelle. Il était vendu quelques euros plus cher que l'iPhone SE, à 509 euros.

Depuis plus de cinq ans, Apple avait fait le choix de conserver ses anciens modèles à son catalogue pendant trois ans tout en baissant leurs prix. Aujourd’hui, l'iPhone SE arbore certes le même design que l'iPhone 5s, mais avec des composants et des performances similaires à ceux du haut de gamme iPhone 6s. On retrouve par exemple le même processeur et la même caméra sur l'iPhone SE et sur l'iPhone 6s. L'entrée de gamme des iPhone est donc désormais assurée par un modèle récent et au niveau des performances du marché, quand il fallait auparavant se contenter d'un produit ancien, un véritable changement de pied de la part d'Apple.

L'iPad entre hausse et baisse des prix. Les lignes sont plus floues du côté de l'iPad... Si l'iPad air 2, le modèle présenté en octobre 2014, voit son prix baisser de 499 à 439 euros, son successeur est lui vendu plus cher. Le modèle le moins cher de l'iPad Pro 9,7 pouces présenté lundi soir est en effet commercialisé à partir de 695 euros, 196 euros plus cher que l'iPad air 2 lorsqu’il avait été dévoilé. Certes, les capacités de stockage ne sont pas comparables. Quand l'iPad air 2 embarquait 16Go de mémoire, l'iPad Pro de 9,7 pouces bénéficie de 32Go minimum. Malgré cela, et à capacité de stockage égale, la différence de prix reste d'une centaine d'euros. Le dernier modèle d'iPad voit donc son prix augmenté par rapport aux précédentes générations.

L'Apple Watch plus accessible. C'est l'autre annonce de ce keynote concernant les prix, l'Apple Watch Sport - l'édition la moins coûteuse - voit son prix passer de 399 à 349 euros. Une baisse qui rend la montre plus accessible, mais la place toujours bien au-dessus de la concurrence sous Android. La dernière génération de la montre de Motorola, la Moto 360, est par exemple vendue 250 euros. Par ailleurs, Apple ne baisse pas les prix de ses autres modèles de montre. L'Apple Watch "classique" et l'Apple Watch Edition restent en effet aux mêmes prix.

Et la différence de prix par rapport aux Etats-Unis ? La question a agité les réseaux sociaux à l'issue de la conférence. Proposé à 399$ outre-Atlantique, l'iPhone SE sera vendu 489 euros en France. La comparaison est tout aussi flagrante avec l'iPad Pro : commercialisé pour 599$ aux Etats-Unis, il vous en coûtera 695 euros en France pour l'obtenir. Derrière cette différence de prix, la TVA et un taux de change défavorable. L'euro étant actuellement faible par rapport au dollar, le taux de change ne permet en effet plus de compenser la présence des 20% de TVA. Le prix de l'iPhone SE ou de l'iPad Pro en France représente donc l'équivalent du prix en dollars auquel s'ajoute les 20% de TVA appliqués en France.