High-tech : la loi de Moore passe à la vitesse supérieure

  • A
  • A
High-tech : la loi de Moore passe à la vitesse supérieure
@ AFP
Partagez sur :

La "loi de Moore" va laisser la place, dans quelques semaines, à la loi "more than Moore", plus adaptée à l'internet des objets et aux smartphones.

2015 avait été l'occasion de célébrer les 50 ans de la "loi de Moore", 2016 sera l'occasion de fêter son passage à la vitesse supérieure. Selon le magazine Nature l'industrie des processeurs annoncera en effet le mois prochain la fin de la loi dite de Moore dans son sens actuel et le passage à la loi "More than Moore". Une nouvelle loi pour de nouveaux processeurs plus adaptés à l'internet des objets et aux smartphones.

Qu'est ce que la loi de Moore ? Pensée en 1965 par le cofondateur d'Intel, Gordon Moore, cette loi observe que le nombre de transistor par microprocesseur double (et la puissance avec eux) tous les 12 mois. Quelques modifications lui ont toutefois été appliquées depuis, notamment en 1975, par Gordon Moore lui-même, qui avait doublé la période expliquant qu'il serait possible d'acheter un ordinateur deux fois plus puissant au même prix tous les 24 mois.

S'adapter à l'internet des objets. Avec cette nouvelle loi "more than Moore", l'objectif est de s'adapter à l'internet des objets, aux objets connectés et aux smartphones. Pour Peter Bright, du site spécialisé artechnica.com, "le développement de microprocesseurs comprenant par exemple la mémoire vive, la régulation de puissance" ou encore "des composants analogiques pour GPS, ou encore le Wi- Fi" sera possible grâce à cette nouvelle loi. Avec la miniaturision, les processeurs embarqueront donc de plus en plus de composants.