Etats-Unis : après les téléphones Galaxy Note 7, Samsung rappelle des machines à laver

  • A
  • A
Etats-Unis : après les téléphones Galaxy Note 7, Samsung rappelle des machines à laver
Le constructeur doit de nouveau rappeler un modèle défectueux.@ JUNG YEON-JE / AFP
Partagez sur :

Après le fiasco du Galaxy Note 7, Samsung rappelle cette fois 3 millions de machines à laver qui présentent des risques d'explosion.

Samsung va déclencher une opération de rappel portant sur quelque 3 millions de machines à laver qui présentent un risque de désintégration, a annoncé vendredi la commission de protection des consommateurs américaine (CPSC). Le constructeur sud-coréen avait déjà dû rappeler, puis retirer de la vente en octobre des tablettes Galaxy Note 7 dont les batteries présentaient des risques d'explosion.

Risques de blessures. Selon la CPSC, ce sont 2,8 millions de machines à laver qui doivent maintenant être rappelées car le couvercle peut se détacher du châssis de l'appareil lorsqu'il fonctionne et présenter des risques de blessures pour les personnes se trouvant à proximité. Il s'agit au total de 34 modèles différents de machines, a précisé la commission en fournissant les différents numéros de série aux consommateurs. Au total, Samsung a reçu 733 rapports concernant ces machines dont neuf faisant état de blessures allant d'une mâchoire fracturée à des chutes provoquées par des éléments détachés de la machine.



Samsung fait un geste. Les propriétaires ont le choix entre une intervention à domicile pour renforcer le couvercle avec une extension de garantie, une ristourne sur l'achat d'une nouvelle machine avec installation gratuite ou un remboursement intégral si la machine a été achetée moins de 30 jours avant l'opération de rappel. Cette opération tombe mal pour Samsung, qui avait annoncé à la fin octobre une baisse de 30% de son bénéfice d'exploitation pour le troisième trimestre, en raison de l'opération d'un rappel d'environ 2,5 millions de smartphones Galaxy Note 7.