"Détour" : le film de Michel Gondry… réalisé à l’iPhone

  • A
  • A
Partagez sur :

Le réalisateur oscarisé a réalisé son nouveau court-métrage avec un iPhone. Les smartphones sont de plus en plus utilisés au cinéma et à la télévision.

C’est l’histoire d’un tricycle... Dit comme cela, on se demande bien le rapport que peut avoir le nouveau court-métrage de Michel Gondry, Détour, avec la technologie. Et pourtant, pour Apple, le réalisateur qui a travaillé avec les Rolling Stones et Daft Punk a accepté de réaliser son dernier récit entièrement à l’iPhone. Preuve de la place de plus en plus importante prise par les smartphones dans le monde de la photo et de la vidéo.

Un court-métrage filmé à l’iPhone

Lors de la projection du court-métrage, jeudi soir à Paris, et avant sa mise en ligne sur Internet, le réalisateur est revenu sur la réalisation un peu particulière de ce nouveau film. Et pour cause, pour arriver à cet oeuvre de douze minutes, Michel Gondry a filmé avec un iPhone 7 Plus, le smartphone haut de gamme d’Apple. Pour la marque à la pomme, qui a financé sa réalisation, il s’agissait de mettre en avant la qualité des appareils photos de ses mobiles. Et force est de constater que le résultat est plus que réussi ! Il est impossible de deviner que le court-métrage n’a pas été tourné avec une caméra traditionnelle.

Tout au long de l’histoire, on se prend de compassion pour ce tricycle perdu sur la route des vacances par sa jeune propriétaire. "Le principal défi, c’était de rendre ce bout de ferraille attachant et que le spectateur ressente de l’émotion pour un objet". De ce point de vu là, l’attachement est au rendez-vous et l’on se prend de passion pour ce petit - et parfois grand - tricycle qui a dû être tiré avec de nombreux fils de nylon durant le tournage. "Il y avait souvent au moins trois fils", s’amuse le réalisateur. 

Le smartphone, nouvelle caméra professionnelle 

Dans L’Obs, qui a pu passer quelques heures sur le tournage, le réalisateur raconte cette expérience. "C’était nouveau pour moi de tourner avec cet appareil. J’ai déjà tourné avec des caméras professionnels, mais là, ça apporte une vraie légèreté". Le tournage, qui a duré deux semaines, a été réalisé avec une application spéciale, Filmic Pro, vendue 16,99 euros sur l’App Store, et qui permet d’ajuster la balance des blancs, de vérifier l’exposition ou de réaliser des ralentis.

Depuis quelques mois, les smartphones ont tendance à devenir de véritables caméras. Outre ce nouveau court-métrage de Michel Gondry, la chaîne de télévision BFM Paris a également confié à ses journalistes des iPhone pour tourner et réaliser leurs reportages et leurs directs. Une petite révolution dans un monde où seules les caméras de plusieurs kilos avaient le droit de cité jusqu’à présent.