Twitter : bientôt la fin des sacro-saints 140 caractères ?

  • A
  • A
Twitter : bientôt la fin des sacro-saints 140 caractères ?
@ AFP
Partagez sur :

Twitter envisage de permettre à ses utilisateurs d'écrire des tweets allant jusqu'à 10.000 caractères, au lieu des 140 autorisés actuellement.

Twitter développe une nouvelle application qui permettra aux internautes de publier des tweets pouvant compter jusqu'à 10.000 caractères.

La partie visible toujours en 140 caractères. Le groupe de Jack Dorsey est en train de tester actuellement ce produit, baptisé "Au-delà de 140" caractères (Beyond 140) et destiné à élargir sa clientèle notamment pour la communication des entreprises, a ajouté cette source, confirmant des informations du site spécialisé Re/code. Concrètement, un "tweet" apparaîtra toujours en 140 caractères mais une fois que l'utilisateur cliquera dessus, il pourra voir l'intégralité du texte dont la longueur pourrait aller jusqu'à 10.000 caractères, a résumé la source sous couvert d'anonymat.

A destination des entreprises. Twitter travaille encore sur d'éventuels obstacles, comme comment éviter des spams ou limiter ou non le nombre de références à d'autres utilisateurs du service. En outre, dans le but de conserver une apparence similaire au flux de tweets publiés, Twitter teste une version de l'application qui affiche des tweets de 140 caractères mais qui révèlent plus de texte si on clique sur eux, poursuit Re/code.

L'avantage de cette fonctionnalité pour le réseau social est qu'il pourrait attirer des annonceurs désireux de passer des messages publicitaires, alors qu'il a essuyé des pertes sur les trois premiers trimestres de 2015. Cette décision entre en effet dans la stratégie du groupe d'accroître ses revenus en élargissant sa base d'utilisateurs dont le nombre plafonne autour des 300 millions.

Les twittos pas d'accord. Sous la houlette de Jack Dorsey, co-fondateur de l'entreprise revenu en octobre en tant que directeur général, Twitter est pris d'une fièvre innovatrice. Pour autant, sa dernière trouvaille n'est pas du goût de tous ses usagers et leurs récriminations sont regroupées sous le hashtag #beyond140.