AZERTY amélioré ou BÉPOÈ! : l'Afnor prépare un nouveau clavier

  • A
  • A
AZERTY amélioré ou BÉPOÈ! : l'Afnor prépare un nouveau clavier
L'Afnor lance une enquête publique sur un nouveau type de clavier.
Partagez sur :

L'Afnor lance mercredi une enquête publique en vue de la mise en place d'un nouveau clavier, plus adapté à la langue française.

INFO EUROPE 1

Se dirige-t-on vers une révolution sur nos claviers ? Après une longue période de consultation et de nombreuses réunions avec des experts, des linguistes, des fabricants d'ordinateurs et spécialistes des affections de la main et des articulations, l'Afnor - l'organisme français de normalisation - lance mercredi, selon les informations d'Europe 1, une enquête publique en vue d'un changement du bon vieux clavier AZERTY.

Tout est partie d'un constat du ministère de la Culture. En janvier 2016, les équipes de la rue de Valois ont demandé à l'Afnor de plancher sur une nouvelle disposition des touches des claviers d'ordinateur français. Et pour cause, le modèle actuellement répandu partout n'est pas ergonomique et ne propose même pas tous les caractères courants du français. Il est "presque impossible d’écrire en français correctement avec un clavier commercialisé en France", pointe même un rapport de la délégation générale à la langue française.

Deux claviers retenus

Z71-300Azerty_VisuelClavier


Après plus d'un an de concertation, l'enquête publique s'ouvre mercredi. Deux modèles de claviers ont été retenus. Le premier reprend la même organisation des lettres, l'habituel AZERTY, mais avec des caractères supplémentaires. Le E accent aigu majuscule, le C cédille majuscule, le dièse, les guillemets français, ou le "œ", qu’on trouve au début du mot "œuf" y sont par exemple accessibles d'un simple clic.

Entendu sur Europe 1
Toutes les lettres les plus courantes sont sur le rang du milieu

L'objectif : moins fatiguer les doigts ou les articulations. Le second modèle envisagé marque un changement nettement plus radical. L'ordre des lettres y est en effet modifié et le AZERTY remplacé par BÉPOÈ!. Cette version, nettement plus ergonomique, a été pensée pour ne pas se fatiguer les doigts ou les articulations.

"Toutes les lettres les plus courantes sont sur le rang du milieu. Le N, le T, le E, le A ou le S qui reviennent très fréquemment dans la langue française sont plus accessibles", explique Philippe Magnabosco, responsable du projet à l’organisme Afnor.

"Une frappe plus harmonieuse". "Des choix ont aussi été faits pour rapprocher les guillemets ouvrants et fermants ou les parenthèses. Résultat, on obtient une frappe plus harmonieuse et qui sollicite moins l’extension des doigts pour limiter le stress sur les articulations et les muscles", détaille-t-il.

Les adeptes du clavier AZERTY peuvent cependant se rassurer. Ces nouvelles normes, une fois adoptées, ne seront pas obligatoires. Elles seront simplement bien utiles pour ceux qui veulent taper plus vite ou avoir sous la main tous les caractères courants.