Ariane 5 décolle avec quatre satellites Galileo

  • A
  • A
Ariane 5 décolle avec quatre satellites Galileo
Ariane 5 doit mettre en orbite quatre satellites mardi.@ JODY AMIET / AFP
Partagez sur :

Quatre satellites doivent être mis en orbite mardi par la fusée Ariane 5 afin de permettre à l'Europe d'avoir son propre système de navigation par satellites.

VIDÉO

Une fusée Ariane 5 a été lancée mardi depuis le Centre spatial guyanais de Kourou, avec à son bord quatre satellites de la constellation Galileo, qui permettent à l'Europe de se doter de son propre système de navigation par satellites sur l'ensemble du globe, a indiqué Arianespace. Le tir du lanceur lourd européen a eu lieu à 15h36, heure de Kourou (19h36 heure de Paris).

"Combiner les données Galileo et GPS". "Placé sous contrôle civil, ce programme permet depuis décembre 2016 aux utilisateurs équipés d'appareils compatibles de combiner les données Galileo et GPS", le système de positionnement nord-américain, a expliqué Arianespace. Ce programme est emblématique pour l'Europe car il lui permet "une autonomie d'accès à l'espace", a ajouté la société de lancement européenne. La durée de la mission est de 3 heures 55 minutes et 45 secondes. Ariane 5 doit placer les satellites - d'une masse de 715 kg chacun - sur orbite circulaire à 23.000 km d'altitude.



Opérationnel d'ici 2020. À l'issue de ce vol, 22 satellites Galileo auront été mis en orbite par Arianespace. Le premier lancement Galileo a eu lieu en octobre 2011. Le système de géolocalisation européen, qui comportera à terme une trentaine de satellites, sera totalement déployé et opérationnel en 2020. Cette mission est réalisée pour la Commission européenne dans le cadre d'un contrat avec l'Agence spatiale européenne (ESA). Les satellites auront une durée de vie de 12 ans. Il s'agit du 11e lancement de l'année depuis le CSG, le 6e avec le lanceur Ariane 5.

Le décollage d'Ariane 5 en vidéo :