Après un vif débat sur Twitter, le patron de Google promet de modifier l'emoji cheeseburger

  • A
  • A
Après un vif débat sur Twitter, le patron de Google promet de modifier l'emoji cheeseburger
Google va modifier son emoji cheesburger@ Capture d'écran Twitter.
Partagez sur :

Les internautes avaient repéré la recette étrange du cheeseburger de Google. Devant la fronde née sur Internet, le patron de la firme a expliqué qu'il allait être modifié.

Quand une histoire de cheeseburger enflamme les réseaux sociaux et pousse le patron de Google à réagir... Tout est parti d'un tweet publié samedi et comparant les emojis cheeseburger d'Apple, de Microsoft et de Google. Et clairement, tous n'ont pas la même recette... "Je pense que nous devons avoir une discussion sur la façon dont l'emojo cheeseburger de Google met le fromage tout en dessus du burger, alors qu'Apple le place au-dessus", a tweeté Thomas Baekdal.

Un problème de recette. L'histoire aurait pu s'arrêter là, mais après plus de 16.000 retweets et le double de "j'aime", le sujet est remonté jusqu'aux oreilles du patron de Google, Sundar Pichaï. Car Google place le fromage tout en dessous du burger, directement sur le pain, un choix pour le moins étonnant. Apple, lui, le place au-dessus, par-dessus le steak, comme le font la majorité des chaines de burgers.



Google va modifier son emoji. Alors pour couper court à la discussion, Sundar Pichaï à promis de "tout laisser tomber" pour régler ce problème d'emoji et rétablir la bonne recette le plus vite possible. Car si les emojis sont des standards - tous les constructeurs sont tenus de proposer un emoji cheeseburger -, chacun dispose d'une liberté interprétation et d'une marge pour l'adapter à sa charte graphique. Mais cette affaire est bien une preuve de plus qu'avec les réseaux sociaux, et Twitter en particulier, les utilisateurs peuvent rapidement interpeller les marques, y compris les plus puissants.



D'autant que Google pourrait bien faire face à un autre problème, cette fois-ci avec l'emoji bière. Car comme le montre une autre capture d'écran repérée par le site américain The Verge, Apple propose bien une pinte pleine avec de la mousse quand Google propose lui une pinte pleine au deux tiers, mais avec de la mousse dépassant du verre...