Apple rachète l'application Shazam

  • A
  • A
Apple rachète l'application Shazam
Avec Shazam, Apple va pouvoir développer plus rapidement son service de streaming musical, Apple Music, qui compte déjà plus de 30 millions d'utilisateurs payants.
Partagez sur :

Apple a annoncé lundi le rachat pour 400 millions de dollars de l'application Shazam. Ce qui devrait permettre à Apple de développer son service de streaming musical, Apple Music.

C'est une acquisition de taille dans le marché de la musique en streaming... Apple a officialisé lundi, après plusieurs jours de rumeurs, le rachat de l'application de reconnaissance musicale Shazam. La transaction est estimée à 400 millions de dollars. Cet achat va permettre à la firme de Cupertino de disposer de nombreuses données sur les chansons repérées par les utilisateurs avant qu'elles émergent dans les tendances.

Un partenariat historique

Avec Shazam, Apple va pouvoir développer plus rapidement son service de streaming musical, Apple Music, qui compte déjà plus de 30 millions d'utilisateurs payants. Car si les relations entre Shazam et Apple sont importantes depuis de nombreuses années, ce rachat assure à Apple que l'application ne nouera pas de partenariats avec ses concurrents dans le secteur, Spotify notamment. Il permettra aussi à Apple d’économiser l’importante redevance qu’il payait à Shazam pour que l'application propose par défaut l'achat des chansons reconnues sur iTunes.

La technologie de Shazam en elle-même pourrait aussi apporter beaucoup à Apple. L'application n'est en effet pas devenue leader du marché par hasard. Elle propose tout simplement le meilleur algorithme de reconnaissance d'une musique et peut reconnaître un morceau en seulement quelques notes. Une fonctionnalité qu'Apple pourrait intégrer dans son application Musique par exemple.

"Nous sommes heureux que Shazam et son équipe talentueuse rejoignent Apple", a annoncé un porte-parole d'Apple au site spécialisé The Verge. "La combinaison d'Apple Music et Shazam est naturelle. Nous partageons la même passion pour la découverte de la musique et la proposition d'une bonne expérience à nos utilisateurs", a-t-il expliqué sans donner de détails sur ce que ferait précisément Apple de l'application. "Nous avons des projets excitants et nous attendons la validation de l'accord d'aujourd'hui pour les communiquer", a indiqué le porte-parole.

Une mine d’or de données

Dans la pratique, Shazam constitue aussi une véritable mine d'or de données. Avec plus d'un milliard de téléchargements en 2016, l'application dispose d'informations sur les goûts de millions de personnes. Surtout, les chansons que les utilisateurs cherchent à reconnaître avec l'application sont généralement des titres nouveaux qui leur plaisent, mais qu'ils ne connaissent pas (encore). L'application peut donc établir facilement quelles sont les chansons qui devraient devenir tendance dans les jours ou les semaines suivantes.

Autant de données qui pourraient s'avérer très utiles à Apple pour le développement de son service de streaming. La marque à la pomme pourrait ainsi s'en servir pour réaliser des playlists de découvertes des nouvelles tendances. Un moyen de prendre un coup d'avance sur Spotify et Deezer.