Zlatan au Milan AC : la rumeur qui enflamme l'Italie

  • A
  • A
Zlatan au Milan AC : la rumeur qui enflamme l'Italie
@ GIUSEPPE CACACE / AFP
Partagez sur :

DÉPART - L'attaquant du PSG aurait donné son accord pour retourner au Milan AC, où il a déjà joué entre 2010 et 2012.

Et si le PSG perdait sa plus grande star trois jours seulement après l'ouverture du marché des transferts ? C'est la folle rumeur qui agite actuellement l'Italie : selon les médias transalpins, Zlatan Ibrahimovic aurait lui-même contacté le Milan AC pour faire part de son désir de revenir en Italie, trois ans après avoir quitté le club lombard.

Si la rumeur n'est pas nouvelle en soi - de nombreux médias évoquent un retour d'Ibra en Serie A depuis plusieurs mois déjà - la Gazzetta dello Sport semble acter, dans son édition de mardi, ce départ du PSG. Le Suédois aurait indiqué par téléphone à Adriano Galliani, l'administrateur du Milan AC, qu'il souhaitait revenir au club, 10e du dernier exercice. Moins efficace cette saison avec le PSG (28 buts et 6 passes décisives tout de même), Zlatan n'a pas fait l'unanimité après deux exercices pleins (35 puis 41 buts).

Un salaire divisé par deux ? À un an de la fin de son contrat avec le PSG, le Suédois aurait accepté de diviser son salaire par deux pour signer au Milan AC : il toucherait ainsi 7 millions d'euros par an en Italie, alors qu'il profite d'un salaire de 15 millions d'euros annuels chez le triple champion de France. D'après le quotidien italien, il signerait pour trois ans au Milan. Un transfert rendu possible grâce à l'arrivée prochaine d'un nouvel actionnaire venu d'Asie.

Une rumeur infondée ? Difficile de démêler le vrai du faux dans ce qu'affirme le journal italien. L'Équipe a ainsi démenti l'information dans son édition de mardi, affirmant que l'entourage du joueur aurait considéré cette rumeur comme "infondée". Deux éléments tendent à confirmer les informations du quotidien français : outre l'aspect financier qui constituerait un frein pour le joueur, Zlatan souhaiterait vivement jouer la Ligue des champions d'autre part. Or le club italien ne disputera pas la C1 l'an prochain.