Zahra Nemati, l'archère iranienne paraplégique qui concourt avec les valides

  • A
  • A
Zahra Nemati, l'archère iranienne paraplégique qui concourt avec les valides
@ AFP
Partagez sur :

Médaille d'or aux Jeux paralympiques de Londres, l'Iranienne a participé aux Jeux de Rio avec les valides. Elle était même porte-drapeau de sa délégation. 

Zahra Nemati rêvait d'une carrière brillante en taekwondo. Mais en 2004, l'Iranienne, victime d'un accident de la route à l'âge de 18 ans, a dû renoncer à ce projet. Paraplégique, elle a cependant refusé de faire une croix sur le sport et s'est consacrée à une nouvelle passion : le tir à l'arc. 

Ambassadrice des Nations Unies. Et Zahra Nemati n'a pas fait les choses à moitié. En 2012, à Londres, elle a remporté une médaille d'or, faisant tomber le record paralympique. "Je voulais montrer à la jeunesse italienne, surtout les filles, que les femmes Iraniennes ne sont pas moins bonnes que les autres et peuvent recevoir des médailles", expliquait-elle alors au Guardian. L'athlète, première femme de son pays à remporter une médaille olympique, a depuis été nommée ambassadrice des Nations Unies, pour son action en faveur de la place des femmes dans le sport. 

"Ne laissez pas le handicap gagner". En 2016, l'archère a vu encore plus grand. Porte-drapeau de la délégation iranienne, Zahra Nemati a décidé, à l'instar d'Oscar Pistorius à Londres, de participer à la fois aux Jeux olympiques et paralympiques. Elle s'est inclinée face à la Russe Inna Stepanova, mardi. Reconnaissant la supériorité de son adversaire, l'Iranienne restait positive : "Ne laissez pas le handicap gagner contre vous", affirmait-elle encore après son élimination.