Xavi, un monument barcelonais

  • A
  • A
Xavi, un monument barcelonais
@ LLUIS GENE/AFP
Partagez sur :

PASSE ET VA - Le milieu de terrain du FC Barcelone quitte le club après 17 ans de bons et loyaux services.

Une page d’histoire va se tourner au FC Barcelone. Le milieu de terrain Xavi Hernandez i Creus - Xavi pour les intimes - quittera le club blaugrana à la fin de la saison. De son premier match, le 24 mars 1998 en Coupe de Catalogne, au 6 juin prochain, finale de la Ligue des champions face à la Juventus Turin, le milieu de terrain de poche a remporté tout ce qui était possible et imaginable avec le club catalan. Retour en chiffres et en vidéos sur une carrière hors norme.

764. Comme le nombre de matches officiels disputés avec le FC Barcelone. Pur produit de la Masia, le centre d’entraînement du club, Xavi Hernandez a été lancé dans le grand bain par le Néerlandais Louis van Gaal. Après quelques années d’adaptation, le milieu de terrain (1,70m, 67kg) prend ses marques.

Avec des joueurs comme Rivaldo, Iniesta, Ronaldinho, Eto’o et bien sûr Messi, le numéro 6 azulgrana se transforme en véritable chef d’orchestre au milieu du terrain barcelonais.  Des passes de velours, une vision de jeu à 360 degrés et une technique incroyable font de l’Espagnol un esthète du ballon rond qui contribua à l’épanouissement du fameux tiki taka, jeu de passes courtes qui a fait – et qui fait toujours – le succès du club culé.

173. Comme le nombre de passes décisives dans sa carrière. Soit une moyenne d’un peu plus de 10 passes décisives par saison. Son physique frêle ne le prédestinait pourtant pas à une telle carrière à une époque, la fin des années 90, où le jeu physique primait. Mais sa vision de jeu a largement compensé ses carences physiques. Xavi a régalé tous les attaquants passés par le Barça ces dix dernières années : Eto’o, Guðjohnsen, Henry, Ibrahimovic, Messi, Suarez ou encore Neymar. Tous ont bénéficié de ses passes d’extra-terrestre. 

21 minutes (de bonheur) de passes décisives de Xavi :

Certaines de ces passes décisives sont restées dans les annales, comme celle offerte à Lionel Messi en finale de la Ligue des champions 2009 face à Manchester United (2-0).

La passe D de Xavi à Messi contre Manchester United :

Ou encore lors du récital au Santiago-Bernabéu, chez l’ennemi intime, le Real Madrid, le 2 mai 2009. Ce soir-là, Xavi avait offert 4 passes décisives lors d’une démonstration collective des Catalans, pour un succès historique 6-2.

Ses 4 passes décisives face au Real Madrid :

23. Le nombre de titres remportés par l’Espagnol sous les couleurs bleu et grenat du FC Barcelone. C’est évidemment un record. Championnat d’Espagne - il ponctue sa carrière barcelonaise avec un huitième titre glané le week-end dernier sur le terrain de l’Atlético de Madrid -,  Coupe d’Espagne (2), Supercoupe d’Espagne (6), Ligue des champions (3), Coupe du monde des clubs (2), Supercoupe d’Europe (2), auxquelles il faut y ajouter une Coupe du monde (2010) et deux Euro (2008,2012) et son armoire à trophée déborde de toute part tellement Xavi ne sait plus où mettre tous ces titres.

3. Comme le nombre de victoire en Ligue des champions. Et peut-être même une quatrième, si le Barça parvient à battre la Juventus Turin, à Berlin, le 6 juin prochain. Xavi a été l’une des pièces-maîtresses du renouveau catalan sur la scène continentale. Sur chacune des victoires en Ligue des champions (2006, 2009, 2011), il a eu un rôle prépondérant, en témoignent d’ailleurs cette statistique affolante sur le nombre de passes réussies.

21.05.Capture.Tweet.Xavi.900.600

© TWITTER

On peut d’ailleurs y ajouter son nombre de matches, 151, soit le total le plus élevé dans l’histoire de la compétition. Si son départ au Qatar, à Al-Sadd, feront tiquer ses plus fervents admirateurs, on ne peut oublier tout ce qu’il a accompli durant 17 années de règne quasi sans partage dans l’entrejeu barcelonais. Et les spectateurs du Camp Nou ne l’oublieront certainement pas, au moment de le fêter samedi face au Deportivo la Corogne, pour son ultime match.