WRC/Rallye d'Allemagne : victoire de Tänak, Ogier reprend la tête du championnat

  • A
  • A
WRC/Rallye d'Allemagne : victoire de Tänak, Ogier reprend la tête du championnat
Sébastien Ogier est en tête du championnat du monde de WRC à trois rallyes de la fin du championnat.@ PATRIK STOLLARZ / AFP
Partagez sur :

Malgré la victoire de l'Estonien Ott Tänak, c'est bien Sébastien Ogier qui reprend le tête du championnat du monde de WRC. Le Français compte désormais 17 points d'avance sur Thierry Neuville, qui a dû abandonner.

L'Estonien Ott Tänak (Ford Fiesta) a remporté dimanche le rallye d'Allemagne, dixième épreuve du championnat du monde WRC, où Sébastien Ogier a repris l'avantage sur Thierry Neuville au classement général.
Ogier a terminé troisième place de l'épreuve, derrière le Norvégien Andreas Mikkelsen (Citroën C3).

Ogier compte 17 points d'avance. À trois rallyes de la fin du championnat, le quadruple champion du monde français compte 17 points d'avance sur Neuville, contraint à l'abandon samedi.

Le mano a mano entre le Belge de Hyundai et le Français de M-Sport (Ford Fiesta), qui comptaient tous les deux 160 points au départ de Sarrebruck, a tourné court dans la neuvième spéciale samedi matin. Neuville a cassé sa suspension sur les pistes bétonnées du camp militaire de Baumholder, dans la première spéciale de la journée, et a dû abandonner pour la journée.

Ogier assure après l'abandon de Neuville. Il a pu reprendre le départ dimanche pour disputer la Power Stage, mais sans parvenir à grappiller de points. Ogier a en revanche engrangé les deux points supplémentaires attribués au quatrième de cette ultime spéciale, remportée par l'Espagnol Dani Sordo (Hyundai).

Après l'abandon de Neuville, Ogier, quadruple champion du monde, avait assuré sa troisième place en limitant les risques. "C'était le plus important et ce pour quoi nous avons travaillé tout ce week-end", a-t-il expliqué, "après le retrait de Thierry, je n'ai pas osé pousser au maximum, j'aurais pu aller plus vite, mais c'est un bon résultat pour le championnat".

Tänak a pris le commandement dès la spéciale 8. L'homme fort du week-end a cependant été Ott Tänak, le Balte de 29 ans, vainqueur de cinq des 21 spéciales, qui termine avec 16,4 secondes d'avance sur Mikkelsen et 30,4 sur Ogier. Après un chassé-croisé en tête avec Mikkelsen toute la journée de vendredi, il s'est emparé du commandement lors de la dernière spéciale (ES8), pour ne plus jamais le lâcher.

Si le rallye d'Allemagne est un succès pour les Ford Fiesta de M-Sport, avec un double podium et une 6e place pour Elfyn Evans, les grands perdants sont les hommes de Hyundai Motorsport. Avec les retraits de Sordo vendredi (sortie de route) et Neuville samedi, Hyundai voit s'éloigner la perspective de ravir le titre des constructeurs cette saison.