Gasquet attend Monfils et Simon

  • A
  • A
Gasquet attend Monfils et Simon
@ REUTERS
Partagez sur :

WIMBLEDON EN UN CLIC - Gasquet et Bartoli l'ont emporté, Monfils et Simon finissent demain.

Gasquet très convaincant. Plus les matches passent et plus le Français séduit son monde. Avec des revers toujours aussi précis, un très bon service et un coup droit solide, Richard Gasquet, tête de série n°17, ne s'est pas éternisé sur le court. Moins de deux heures de jeu pour battre l'Italien Simone Bolelli (6-3, 6-2, 6-4) et se qualifier pour les huitièmes de finale. Au prochain tour, le Biterrois pourrait retrouver un certain Andy Murray, qui l'avait battu ici-même au même stade de la compétition dans un match épique.

24.06.Monfils.Tennis.Wimbledon.930.620

© REUTERS

Monfils et Simon devront patienter. Les matches des deux Français ont été interrompus par la pluie, puisque seul le cour central est équipé d'un toit. Monfils, le numéro un français, se trouvait à un set partout (3-6 6-3 3-3 40A) face au qualifié polonais Lukasz au moment de l'interruption. Gilles Simon avait, lui, perdu le premier set au tie-break face à l'Argentin Juan Martin Del Potro (n°24) mais il avait fait le break dans la deuxième manche (6-7 4-2).

Bartoli Wimbledon, 930

© REUTERS

Bartoli s’est fait peur. La numéro un française a besoin de se faire peur. Comme à Roland-Garros où elle avait disputé plusieurs rencontres en trois manches, Marion Bartoli s’est fait une belle frayeur vendredi contre l’Espagnole Lourdes Dominguez Lino. Menée un set à rien et 5-4, la Française a même sauvé trois balles de match avant de renverser la vapeur. Après un très beau combat long de 2h22, elle a remporté ce deuxième tour (4-6, 7-5, 6-2). A lire : Bartoli dans tous ses états

Razzano, 930

© REUTERS

Trop dur pour Razzano. La Française n’a rien pu faire. Elle n’a pas grand-chose à regretter. La numéro un mondiale, Caroline Wozinacki n’a fait qu’une bouchée de Virgine Razzano (6-1, 6-3). Toujours plus juste sur chaque balle, toujours plus agressive, la Danoise n’a laissé aucune chance à la 96e joueuse mondiale.

Dernière française. Après Mathilde Johansson et Pauline Parmentier jeudi, Virgine Razzano s’est inclinée vendredi au deuxième tour de Wimbledon. Seule Marion Bartoli a réussi à franchir cet obstacle. Comme à Roland-Garros en début du mois, la 9e joueuse mondiale est la dernière représentante du tennis féminin français. Espérons qu’elle fasse au moins aussi bien que sur la terre battue parisienne.

24.06.Roddick.Tennis.Wimbledon.930.620

© REUTERS

Roddick à la trappe. Finaliste à trois reprises à Wimbledon (2004, 2005 et 2009), l'Américain Andy Roddick, tête de série n°8, s'est incliné vendredi au troisième tour contre l'Espagnol Feliciano Lopez en trois sets (7-6, 7-6, 6-4). Si Roddick n'a pas réalisé un très bon match, il faut surtout féliciter son adversaire. A 29 ans, le 44e joueur mondial retrouve une seconde jeunesse. Après avoir donné du fil à retordre à Roger Federer à Madrid en avril dernier, Feliciano Lopez réalise un très bon début de saison. Au prochain tour, il pourrait rencontrer Gaël Monfils...