Wimbledon : le tenant du titre Andy Murray battu en quarts de finale

  • A
  • A
Wimbledon : le tenant du titre Andy Murray battu en quarts de finale
Andy Murray a été battu par Sam Querrey.@ Daniel LEAL-OLIVAS / AFP
Partagez sur :

Désillusion pour le numéro 1 mondial Andy Murray, éliminé dès les quarts de finale du tournoi de Wimbledon par l'Américain Sam Querrey.

Le numéro 1 mondial et tenant du titre à Wimbledon Andy Murray, visiblement rattrapé par des douleurs à la hanche droite, a chuté lors des quarts de finale face à l'Américain Sam Querrey (28ème) qui s'est imposé en cinq sets 3-6, 6-4, 6-7 (4/7), 6-1, 6-1 mercredi.

"Un rêve". En grande difficulté dans ses déplacements après la troisième manche, le Britannique n'a pas pu lutter face à la puissance de frappe de Querrey, devenu le premier Américain à atteindre les demi-finales d'un tournoi majeur depuis la dernière finale à Londres d'Andy Roddick en 2009. "C'est super. C'est un rêve qui devient réalité surtout à Wimbledon, un tournoi vraiment spécial pour moi", a réagi Querrey qui s'était arrêté en quarts de finale l'an passé. Il affrontera le Croate Marin Cilic (6ème) ou le Luxembourgeois Gilles Muller (26ème) pour une place en finale.

Murray impuissant. Murray visait lui sa 22ème demi-finale dans les "Majors", la huitième dans son jardin où il avait conquis un deuxième trophée l'an passé. Battu une seule fois par son adversaire lors de leurs huit précédents matches, l'Écossais de 30 ans avait pris une option sur une nouvelle victoire en s'adjugeant le troisième set au forceps. Mais ensuite, il n'a pas pu tenir la distance surtout dans la diagonale de revers où les frappes lourdes de Querrey ont souvent fait mouche au grand dam des quelque 15.000 spectateurs du "Centre court". Au bout de deux derniers sets à sens unique, le Californien Querrey a conclu la partie sur un 27e ace, face à un Murray impuissant.

Ses problèmes à la hanche avaient perturbé la préparation sur herbe de Murray, contraint de renoncer à deux exhibitions. Après cette défaite, il n'est pas à l'abri de perdre sa première place si le Serbe Novak Djokovic, opposé au Tchèque Tomas Berdych en quart dans la journée, devait remporter le tournoi.