Vendée Globe : Le Cléac'h, un mois en tête

  • A
  • A
Vendée Globe : Le Cléac'h, un mois en tête
Voilà un mois jour pour jour, lundi, qu'Armel Le Cléac'h n'a pas quitté la tête du Vendée Globe.@ STRINGER / VENDEE GLOBE / AFP
Partagez sur :

C'est une journée pour le moins symbolique pour le skipper du Vendée Globe, Armel Le Cléach. Cela fait un mois jour pour jour qu'il occupe la tête du classement. 

Entre le 2 décembre 2016 et lundi 2 janvier 2017, voilà un mois jour pour jour qu'Armel Le Cléac'h n'a pas quitté la tête du Vendée Globe. Au large du Brésil, Alex Thomson lui a toutefois repris une petite quinzaine de milles la nuit passée et, l'Irlandais Enda O'Coineen, a lui officiellement abandonné après son démâtage de dimanche. Il progresse désormais à faible vitesse vers la Nouvelle-Zélande.

Un mois jour pour jour en tête. A la fin du 57ème jour de mer, Armel Le Cléac'h a bouclé 81% du parcours du huitième Vendée Globe. Et à 4.600 milles de l'arrivée aux Sables d'Olonne, le skipper enregistre un nouveau jalon symbolique : cela fait un mois jour pour jour que son bateau Banque Populaire VIII occupe la place de leader.

La bagarre fait rage. Son dauphin Alex Thomson, lui, entretient le suspense. Il a repris 14 milles à Armel Le Cléac'h pendant ces sept dernières heures, réduisant son retard de 182 milles à 22 heures dimanche à 168 milles à 5 heures lundi matin. Le skipper d'Hugo Boss n'a donc clairement pas dit son dernier mot, loin de là. Tout va bien pour les quatre autres bateaux évoluant dans l'Atlantique. Jérémie Beyou et son bateau Maître Coq est toujours très solidement installé sur la troisième marche du podium virtuel, un peu plus de 720 milles devant le bateau Saint Michel-Virbac de Jean-Pierre Dick. A un peu moins de 1.700 milles du leader, les skippers de Quéguiner-Leucémie Espoir et Finistère Mer Vent, Yann Eliès et Jean Le Cam se livrent une bagarre pour la cinquième place.

18 bateaux encore en course. L'année commence mal pour Enda O'Coineen (Kilcullen Voyager-Team Ireland) qui a démâté dimanche matin au sud-est de la Nouvelle-Zélande. Le premier Irlandais à participer au Vendée Globe, a vu ses rêves de tour du monde se briser dimanche matin lorsque son mât s'est brisé. Pour éviter pareille mésaventure, Sébastien Destremau (TechnoFirst-faceOcean), avant-dernier, a décidé de faire un arrêt en Tasmanie pour vérifier la solidité de son mât.

Le Top 5 lundi à 5h :

1. Armel Le Cléac'h (FRA/Banque populaire VIII) à 4.603 milles de l'arrivée

2. Alex Thomson (GBR/Hugo Boss) à 168.55 milles du premier

3. Jérémie Beyou (FRA/Maître Coq) à 870.9 milles du premier

4. Jean-Pierre Dick (FRA/StMichel-Virbac) à 6.198 milles du premier

5.Yann Eliès (FRA/Quéguiner-Leucémie Espoir) à 6.272 milles du premier