Jean-Pierre Dick se recoud lui-même le visage pendant le Vendée Globe

  • A
  • A
Partagez sur :

Ouvert au niveau du menton, le skipper Jean-Pierre Dick a été obligé de se poser lui-même des agrafes pour refermer la plaie.

VIDEO

Quand on est skipper du Vendée Globe, mieux vaut avoir plusieurs cordes à son arc. Jean-Pierre Dick, actuellement quatrième de la course, a cette chance. Blessé au menton lors d'une manœuvre sur son monocoque StMichel-Virbac, le navigateur n'a eu d'autre choix que de se recoudre lui-même. 

Vétérinaire de métier, Jean-Pierre Dick s'est ainsi posé trois agrafes pour refermer la plaie. Mais en pleine mer, l'exercice n'est pas évident. "J'en ai mis une carrément à côté, une autre dans la plaie et il y en a une que j'ai bien mise. On ne peut pas dire que le taux de succès est très important", s'est amusé le navigateur dans une vidéo.