US Open : quand Baghdatis envoie un SMS en plein match

  • A
  • A
US Open : quand Baghdatis envoie un SMS en plein match
Cela n'a pas empêcher au Chypriote de s'incliner sèchement face à Monfils 6-3, 6-2, 6-3.@ EDUARDO MUNOZ ALVAREZ / AFP
Partagez sur :

En plein match face à Gaël Monfils, dimanche, le Chypriote Marcos Baghdatis a sorti son téléphone... pour envoyer un SMS à sa femme.

Aux abonnés absents face à Gaël Monfils en 8e de finale de l'US Open dimanche, Marcos Baghdatis a cherché des réponses en envoyant un SMS en plein match lors d'un changement de côté à sa femme, l'ancienne joueuse croate Karolina Sprem, ce qui lui a valu un avertissement de l'arbitre.

"C'est la première fois que je fais cela en match". "J'avais juste envie d'envoyer un petit message à ma femme, il y avait un peu de frustration, je n'arrivais pas à trouver la solution", a expliqué le Chypriote qui s'est incliné sèchement face à Monfils 6-3, 6-2, 6-3. "C'est la première fois que je fais cela en match, je me suis dit: 'Allez, pourquoi pas ?'", a-t-il poursuivi à propos de son SMS envoyé au début de la troisième manche. 



"Je n'ai pas tué ou insulté quelqu'un". "Je ne sais pas si je vais prendre une amende pour cela : l'avertissement est normal, car il y a des règles, mais l'amende serait de trop, je n'ai pas tué ou insulté quelqu'un", a-t-il rappelé. Selon le règlement de l'ATP, toutes formes d'échanges avec l'extérieur, en particulier les entraîneurs, est proscrite pendant les matches. "Je peux montrer le SMS à l'ATP, ce n'est pas adressé à mon coach, mais bien à ma femme", a souri Baghdatis, sans révéler la teneur de son message.

Le Chypriote, 44e mondial à 31 ans, n'avait plus atteint les huitièmes de finale d'un tournoi du Grand Chelem depuis l'Open d'Australie 2009. "J'ai eu des problèmes de santé (anémie diagnostiquée en 2015, NDLR), j'ai eu des blessures, je suis content de ma semaine alors que je n'avais jamais dépassé le 2e tour à New York", a-t-il rappelé. "Mon but est de finir la saison dans le top 30 mondial et à plus long terme, je veux revenir dans le top 20 avant de finir ma carrière", a expliqué Baghdatis qui a grimpé jusqu'à la 6e place mondiale en 2006, année de sa retentissante finale lors de l'Open d'Australie. Baghdatis n'a pas précisé s'il avait reçu une réponse au fameux SMS de son épouse, ancienne 17e mondiale qui a pris sa retraite en 2011 à 26 ans.