US Open : brutal coup d'arrêt pour Herbert/Mahut, battus d'entrée

  • A
  • A
US Open : brutal coup d'arrêt pour Herbert/Mahut, battus d'entrée
Les Français ont payé la mauvaise forme physique de Nicolas Mahut, également engagé en simple (photo d'archives). @ SAEED KHAN / AFP
Partagez sur :

Les Français, favoris du tournoi de double, ont payé le prix du beau parcours en simple de Nicolas Mahut, diminué physiquement. "Je suis déçu et je m'en veux un peu", a-t-il réagi. 

Les Français Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut ont été éliminés vendredi dès leur entrée en lice dans le tournoi de double de l'US Open, dont ils étaient les favoris.

"Le match de trop" pour Mahut.Herbert et Mahut, vainqueurs coup sur coup des Masters 1000 de Montréal et de Cincinnati en août, se sont inclinés en deux sets 6-3, 6-4 face aux Néerlandais Robin Haase et Matwe Middelkoop. Mahut, diminué, a payé le prix de son beau parcours en simple : il disputait vendredi son deuxième match de la journée et a concédé sa deuxième défaite, puisqu'il a été battu au 3ème tour du tournoi de simple par l'Espagnol Pablo Carreno Busta 6-3, 6-4, 6-3. "Je suis déçu et je m'en veux un peu. On a fait deux super semaines +Montréal-Cinci+. (...) Très clairement aujourd'hui c'est le match de trop. J'avais dit que j'allais donner 100% de ce que j'avais, franchement là il ne m'en restait pas beaucoup", a admis Mahut. L'Angevin, 35 ans, a en effet disputé six matches de simple, en incluant les qualifications, et un en double, en dix jours.

Bientôt la Coupe Davis. Son partenaire, éliminé dès le 1er tour en simple, ne lui reprochait pas leur défaite: "C'est le risque quand on joue simple et double et je ne lui en veux pas. Je suis plutôt très fier de lui parce que le parcours qu'il a fait en simple et les efforts qu'il a fournis depuis un mois c'est juste énorme", a-t-il insisté. Mahut et Herbert ont remporté ensemble dix titres, dont deux en Grand Chelem (US Open 2015, Wimbledon 2016). Ils peuvent se racheter rapidement: dans deux semaines, ils devraient participer à la demi-finale de la Coupe Davis à Lille contre la Serbie, privée de sa star Novak Djokovic.