Ligue des Champions : un Barça cinq étoiles face à la Juve

  • A
  • A
Ligue des Champions : un Barça cinq étoiles face à la Juve
Les Catalans entrent dans l'histoire parce qu'ils offrent à leur club un second triplé C1-Championnat-Coupe.
Partagez sur :

MANITA - Le FC Barcelone a remporté la Ligue des champions pour la cinquième fois de son histoire en battant la Juventus Turin (3-1), samedi en finale. 

Le Barça ne pouvait pas passer à côté cette saison. Tout au long de l'année, les coéquipiers de Lionel Messi ont mis au supplice les défenses européennes. Samedi soir à Berlin, les Catalans ont logiquement confirmé leur suprématie sur le football européen en remportant la cinquième Ligue des champions de leur histoire (après 1992, 2006, 2009 et 2011). Malgré une très belle résistance de la Juventus Turin, Suarez puis Neymar ont offert ce succès (3-1) au club.     

  • Acte I - Le Barça frappe d'entrée

Il n'y aura pas eu de round d'observation dans cette finale. Après un mouvement collectif made in Barça, Jordi Alba combine bien avec Neymar côté gauche. Servi dans la surface de réparation, Andrés Iniesta la joue altruiste, comme à sa bonne habitude. Il décale Rakitic qui ajuste parfaitement Gianluigi Buffon. Après quatre minutes de jeu, le Barça est déjà devant. Sans un arrêt réflexe extraordinaire du portier italien sur une frappe de Dani Alves (13e), le Barça aurait même pu prendre le large. Dans une première mi-temps parfaitement maîtrisée, les Catalans ont su contenir les rares attaques turinoises. 

  • Acte II - La Juve n'abdique jamais

De retour des vestiaires, la "Vieille Dame" joue plus haut. Le Barça ne recule pas, au contraire. Les attaques fusent des deux côtés et à ce petit jeu, c'est la Juve qui est récompensée à la 55e minute. Lichtsteiner trouve Tevez dans l'axe de la surface de réparation. L'Argentin décoche une très belle frappe que Ter Stegen ne peut que détourner. Alvaro Morata a bien suivi et pousse le ballon dans le but vide. Absolument pas rassasié par l'égalisation, la Juventus continue son pressing et se crée de belles occasions. Le Barça est pris et se prend à douter. 

  • Acte III - Suarez, le contre mortel

Et Messi, au fait ? Il arrive. Après une première période où il s'est contenté de marcher, la "Puce" a haussé le ton, multipliant les courses balle au pied. Et c'est encore lui qui a forcé la décision à vingt minutes de la fin. Sur un contre très rapide des Catalans, Messi fixe la défense et déclenche une frappe très bien repoussée par Buffon. Mais au Barça, un attaquant n'est jamais seul. L'Uruguayen Luis Suarez a bien suivi pour conclure de près (68e).

barça-3
  • Acte IV - La dernière piqûre de Neymar

La différence entre Barcelonais et Turinois s'est faite aussi dans la qualité des lignes d'attaque. Le trio "MSN" (Messi-Suarez-Neymar) a été décisif puisque Neymar a fini le travail sur une ultime contre-attaque au bout du bout du temps additionnel (97e). En face, Carlos Tevez, Arturo Vidal et Alvaro Morata (24e) n'ont jamais baissé les bras mais n'ont pas eu la même réussite.