Tournoi des Six Nations : le XV de France bat difficilement l'Écosse (22-16) et se relance

  • A
  • A
Tournoi des Six Nations : le XV de France bat difficilement l'Écosse (22-16) et se relance
Gaël Fickou a inscrit le seul essai du XV de France.@ CHRISTOPHE SIMON / AFP
Partagez sur :

Après une première défaite contre l'Angleterre, le XV de France se relance dans le tournoi des Six Nations. Face à l'Écosse, les Bleus se sont imposés dans la douleur (22-16) au Stade de France. 

Le XV de France a remporté son premier match dans le Tournoi des Six Nations 2017. Après une défaite inaugurale contre l'Angleterre (16-19), les hommes de Guy Novès se sont repris contre l'Écosse dimanche au Stade de France avec une victoire étriquée (22-16). Mais que ce fut laborieux...

Dominés dans les rucks. Alors qu'ils avaient montré un visage convaincant contre l'Angleterre en ouverture du Tournoi, les Bleus ont complètement balbutié leur rugby dimanche. Pénalisés à dix reprises, les coéquipiers du capitaine Guilhem Guirado ont souffert dans les rucks. Pendant plus d'une heure, les Écossais ont laissé traîner leurs mains dans les regroupements, gêné les passes du demi de mêlée Baptiste Serin et gratté un nombre conséquent de ballons. Résultat, malgré de bonnes intentions, le XV de France a peiné à enchaîner les temps de jeu.

Fickou inscrit un essai. Ce sont d'ailleurs les Écossais qui ont inscrit le premier essai, par leur talentueux arrière Stuart Hogg (17ème minute), après une longue séquence offensive. En face, les Bleus tentaient de développer leur jeu offensif avec de nombreux ballons envoyés jusqu'aux ailes. Mais les vagues bleues se terminaient à chaque fois sur une énième faute de main ou une incompréhension entre les joueurs. Jusqu'à ce que le centre Gaël Fickou parvienne à aplatir sur un pas après une dizaine de temps de jeu (31ème). À la mi-temps, les Français menaient 13-11.

Trop de fautes. La seconde période a continué sur le même rythme : beaucoup de fautes et d'imprécisions de part et d'autres. Dans cette bouillie de rugby, les Écossais inscrivaient un nouvel essai. Sur un jeu au pied long, Scott Spedding s'est laissé surprendre par le rebond, permettant au troisième ligne Swinson de marquer entre les poteaux. Vexé, le XV de France repartait de l'avant et grâce à sa puissance, récupérait de précieuses pénalités. Deux coups de pied de l'ouvreur Camille Lopez scellaient le score (22-16).

Et maintenant, l'Irlande. Grâce à cette victoire, les joueurs de Guy Novès se placent au 4ème rang, à égalité de points avec le Pays de Galles (5) et à 3 unités du leader anglais. Prochain rendez-vous pour l'équipe de France : un déplacement en Irlande le 25 février. Les Français devront hausser leur niveau de jeu et se montrer plus disciplinés pour espérer bousculer les Irlandais, large vainqueurs de l'Italie samedi (63-10).