Gilbert en jaune

  • A
  • A
Gilbert en jaune
@ REUTERS
Partagez sur :

LE TOUR EN UN CLIC - Le Belge a remporté la première étape. Il endosse le maillot jaune.

Grande première pour Gilbert. Le champion de Belgique Philippe Gilbert (Omega Pharma) a remporté la première étape du Tour de France, samedi au sommet du Mont des Alouettes (Vendée). A moins d’un kilomètre de l’arrivée, il a placé une attaque irrésistible. Sur ce finish, Gilbert était trop solide pour ses adversaires. Il s’est imposé devant l'Australien Cadel Evans et le Norvégien Thor Hushovd. A lire : Et la tête pour Gilbert

Gilbert en jaune, 930

© REUTERS

Double récompense. Avec cette première victoire, Philippe Gilbert endosse également le maillot jaune de leader. Une belle consécration pour le numéro un actuel des classiques. Auteur d'un grand chelem dans les trois "classiques" ardennaises (Amstel Gold Race, Flèche Wallonne, Liège-Bastogne-Liège), le Wallon a enlevé son 13e succès de la saison. Mais cette victoire est la toute première de sa carrière sur le Tour. A lire : Le classement général

Contador a perdu gros dans la première étape, 930

© MAXPPP

Contador perd gros. A neuf kilomètres de l’arrivée, le peloton a été coupé en deux suite à une grosse chute. Pour certains favoris du Tour comme Cadel Evans, Andreas Klöden ou Jurgen Van Den Broeck, pas de problème. Ces coureurs étaient placés à l’avant du peloton et n’ont pas été pris dans cette chute collective. En revanche, Alberto Contador, lui, était dans le mauvais wagon. Au final, le favori de l'épreuve a perdu 1’20 sur le vainqueur du jour, Philippe Gilbert. A lire : Une chute et des écarts

Schleck grâce au règlement. A la fin de la première étape, le Luxembourgeois Andy Schleck peut dire un grand merci au règlement du Tour de France. Pourtant relégué dans le deuxième wagon après la chute, il a été finalement classé à 6 secondes du vainqueur. Comment est-ce possible alors qu'il a franchi la ligne après Alberto Contador ? Pris dans une nouvelle chute dans le final, le cadet des Schleck a été reclassé dans le temps du peloton puisque cet incident est survenu à moins de trois kilomètres de l'arrivée. La chance aurait-elle tourné...

Deux Français animent l'étape. L'histoire du Tour retiendra que ce sont deux coureurs français qui ont attaqué le premier jour. Juste après le départ réel, Perrig Quemeneur (Europcar) et Jérémy Roy (FDJ) n'ont pas hésité à partir en douce, suivi de près par le hollandais Lieuwe Westra (Vacansoleil). Pendant près de 172 kilomètres, ce trio a fait la course en tête. Contrôlé à distance par l'équipe de Philippe Gilbert, cette échappée a compté jusqu'à cinq minutes d'avance à une soixantaine de kilomètres de l'arrivée. Malheureusement pour ces trois hommes, le peloton ne leur a laissé aucune chance en les rattrapant à 20 kilomètres du but.

Chavanel, 930

© MAXPPP

Chavanel à l'honneur. Avant même sa première course avec la tenue bleu-blanc-rouge de champion de France, Sylvain Chavanel, a pu mesurer sa popularité. De nombreux enfants ont énergiquement scandé son nom devant le bus de la Quick Step pendant de très longues minutes avant de le voir apparaître.