Tour de France : Peter Sagan remporte la 16ème étape entre Moirans-en-Montagne et Berne

  • A
  • A
Tour de France : Peter Sagan remporte la 16ème étape entre Moirans-en-Montagne et Berne
Sagan s'est imposé d'un souffle devant Kristoff@ LIONEL BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :

TRIPLÉ - Le Slovaque l'a emporté au sprint après une étape menée à une très grande vitesse dans les vallées de la Suisse. Chris Froome reste en jaune.

TOUR DE FRANCE

Le Tour de France passait en Suisse ce samedi lors de la 16ème étape entre Moirans-en-Montagne et Berne. Dans un parcours vallonné et marqué par un secteur pavé dans les trois derniers kilomètres, c'est le Slovaque Peter Sagan qui l'a emporté au sprint, juste devant le Norvégien Alexander Kristoff. Le maillot vert remporte sa troisième victoire lors de cette édition 2016. 

Le sprint final en vidéo :



Si le Britannique Christopher Froome a pu suivre le peloton mené à pleine vitesse dans les rues de Berne pour conserver son Maillot Jaune sans difficulté, certains sprinteurs n'ont pas tenu le rythme dans une dernière bosse située à trois kilomètres de l'arrivée, ainsi que dans les pavés des deux derniers kilomètres. Seuls les plus gros puncheurs se sont disputé la victoire finale, et la photo finish a même dû départager Sagan de Kristoff pour déterminer le vainqueur d'étape.

L’homme du jour : Tony Martin. Cette 16ème étape, disputée sur un parcours vallonné mais sans grande difficulté, était propice à une échappée au long cours. L’Allemand Tony Martin a attaqué dès le début de l’étape en compagnie du Français Julian Alaphilippe, son équipier dans la formation Etixx-Quick Step, à qui le parcours convenait très bien. Pour tenter d’emmener le Tricolore le plus loin possible, l’exceptionnel rouleur allemand a produit un effort colossal pendant près de 170 kilomètres, augmentant quasiment tout seul l’écart avec le peloton (jusqu'à six minutes d'avance). Les équipes de sprinteurs se sont alliées pour finalement revenir sur le duo à une vingtaine de kilomètres de Berne, mais la performance de l’ancien champion du monde du contre-la-montre a impressionné tout le monde.



Et les Français ? Julian Alaphilippe avait le profil pour accompagner les puncheurs dans un sprint final, mais il a décidé de bluffer ses adversaires en s'échappant en début d'étape. Aidé par le formidable travail de Tony Martin, il a même pu espérer aller au bout, avant que le peloton ne s'organise pour revenir sur les échappées. Vidé, le Tricolore n'a pas tenu le choc lors de l'accélération des équipes de sprinteurs dans les tous derniers kilomètres, tout comme Bryan Coquard, pour qui les pavés des derniers hectomètres étaient trop difficiles. Romain Bardet, le meilleur Français du classement général, n'a pas concédé de temps et reste sixième.

Le point sur les favoris. Au lendemain d'une étape très difficile dans les Alpes, le parcours intermédiaire de la 16ème étape devait permettre aux cadors de souffler un peu, juste avant la journée de repos.

Finalement, le rythme effréné de l'étape (plus de 47 km/h de moyenne !) ne leur aura pas permis de récupérer beaucoup, même si aucun d'entre eux n'a perdu de temps.


Le classement général :

1. Christopher Froome (GBR/Sky) 68h14:36.
2. Bauke Mollema (NED/TRE) à 1:47.
3. Adam Yates (GBR/ORI) 2:45.
4. Nairo Quintana (COL/MOV) 2:59.
5. Alejandro Valverde (ESP/MOV) 3:17.
6. Romain Bardet (FRA/ALM) 4:04.
7. Richie Porte (AUS/BMC) 4:27.
8. Tejay Van Garderen (USA/BMC) 4:47.
9. Daniel Martin (IRL/ETI) 5:03.
10. Fabio Aru (ITA/AST) 5:16.