Tour de France : les nouveautés de l’édition 2016

  • A
  • A
Tour de France : les nouveautés de l’édition 2016
Le Mont-Saint-Michel, grand départ du Tour 2016@ LIONEL BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :

C'EST REPARTI POUR UN TOUR - La 103e édition du Tour de France s’élance samedi depuis le Mont-Saint-Michel, et arrivera sur les Champs-Elysées le 24 juillet.

CINQ CHOSES A SAVOIR

Le Tour de France s'élance samedi depuis le Mont-Saint-Michel. 198 coureurs répartis dans 22 équipes prennent part à cette 103e édition de la Grande Boucle, qui s'étalera sur 3.535 kilomètres, 21 étapes et 23 jours de course avant d'atteindre Paris et la traditionnelle arrivée sur les Champs-Elysées. Découvrez les cinq choses à savoir pour aborder le Tour 2016 sans être complètement perdu.

  • Le parcours : de la montagne dans tous les sens

Aucun doute que cette édition 2016 du Tour de France reviendra à un pur grimpeur. En effet, la montagne s'étale sur pas moins de 16 journées, une première dans l’histoire de la Grande Boucle.

Le Tour visitera quatre des cinq massifs montagneux de France, dont le Massif central dès le cinquième jour. Suivront les Pyrénées, le Jura et enfin les Alpes. Forcément, des arrivées prestigieuses sont au programme, comme à Andorre-Arcalis, au Mont Ventoux et autour du Mont Blanc. Un très exigeant contre-la-montre de 17 km en montagne est également prévu pour la 18e étape du côté de Mégève. Mais attention, il faudra aussi savoir descendre, car quatre étapes se termineront en bas de cols difficiles, notamment à Morzine, à la veille de l’arrivée parisienne. Tout sera donc encore possible au classement général à seulement 24 heures de la dernière étape.

  • Le Mont-Saint-Michel, l’Espagne et la Suisse au programme

Pas de départ à l’étranger cette année pour le Tour de France, en attendant l’édition 2017 qui partira de Düsseldorf, en Allemagne. Mais c’est un monument majeur qui accueillera le grand départ de samedi : le Mont-Saint-Michel. Les coureurs ont rendez-vous avec la "Merveille de l’Occident" pour une étape de plaine qui les mènera vers les plages normandes de Utah Beach, cadre du Débarquement allié de 1944. A noter également, un passage par Andorre et l’Espagne, ainsi qu'une étape en Suisse qui partira de Berne et offrira une magnifique arrivée au barrage de Finhaut-Emosson, entre deux lacs, le 20 juillet.

  • Des caméras thermiques pour traquer les moteurs

Les tricheurs voulant utiliser des moteurs dans leurs vélos sont prévenus: les autorités françaises emploient les grands moyens pour détecter une tricherie technologique. 

Après plusieurs années de suspicion et une première découverte d’un moteur dans le vélo d'une cycliste belge aux Mondiaux de cyclo-cross en janvier, le dopage mécanique sera contrôlé par de nouvelles caméras thermiques mises au point par le Commissariat à l'énergie atomique (CEA), à la demande du gouvernement français. Le principe : une caméra portative capable de "flasher" les vélos pendant la course, depuis le bord de la route ou sur une moto.

  • Des mesures de sécurité inédites

Dans un contexte d’état d’urgence et de risque terroriste, des mesures extraordinaires de sécurité ont été prises pour l’édition 2016 du Tour. Le ministère de l’Intérieur a prévu la présence de quelque 23.000 gendarmes et policiers tout au long des trois semaines de course (dont la première se superpose avec la tenue de l’Euro 2016 en France). Le GIGN sera également mobilisé pour la première fois pour "accompagner le Tour de France tout au long de l'épreuve et de se tenir prêt à intervenir à tout moment en cas de besoin".

  • Un vin chilien comme partenaire officiel

Cette décision a surpris tout le monde, à commencer par les producteurs locaux. Mais le vin officiel de la Grande Boucle sera bien chilien. La cuvée Bicicleta, produite par le chilien Cono Sur, a été sélectionnée parmi les partenaires du Tour par l'organisateur Amaury Sport Organisation (ASO), ce qui a quasiment révolté les syndicats de vignerons du Sud-Ouest, qui ont menacé de bloquer le Tour lors du passage des coureurs sur leurs terres. Heureusement, le déplacement du directeur du Tour Christian Prudhomme au Salon de l’Agriculture a permis d’apaiser les tensions, l’organisation ayant promis une visibilité aux viticulteurs locaux aux villages départ et arrivée de chaque étape.


[BONUS TRACK] Les coureurs pourront dormir seuls à l’hôtel

Ce n’est pas une révolution, mais cela pourrait jouer dans la récupération des coureurs. Pour cette édition 2016, terminé les chambres doubles obligatoires dans les hôtels réservés dans les villes étapes, comme c’était le cas pour huit des neuf coureurs de chaque formation. Mais les critiques sur le manque de confort ont porté leurs fruits : les cyclistes auront droit au luxe de dormir tout seul dans une chambre individuelle. Mais pour les invétérés de la couchette partagée, pas de problème, la chambre double est toujours en option.

 Voici le parcours officiel du Tour de France 2016 :