Tour de France : Froome privilégié ? Pierre Rolland est amer

  • A
  • A
Tour de France : Froome privilégié ? Pierre Rolland est amer
Pierre Rolland devant Christopher Froome sur la 15e étape.@ AFP
Partagez sur :

Alors que les équipes du Tour ont fait la route dans les bouchons après la 15e étape pour rejoindre leur hôtel, Froome, lui, a eu droit a une escorte spéciale de la Gendarmerie nationale...

L'organisation du Tour favorise t-elle le maillot jaune ? Pendant que (presque) toutes les équipes du Tour ont dû galérer dans les bouchons pour rejoindre leur hôtel après la 15e étape, le bus de la Sky, équipe du maillot jaune Christopher Froome a eu le privilège d'être escorté par la Gendarmerie nationale pour rallier son logement. Un privilège qui n'a pas plu au Français Pierre Rolland. 

Les bouchons des vacanciers. À l'issue de la victoire du Colombien Jarlinson Pantano lors de la 15e étape du Tour, les traditionnels bouchons des vacances de juillet ont empêché les coureurs de la Grande Boucle de rejoindre rapidement leurs hôtels. "La journée est très loin d'être finie : maintenant, 140 Km de bus dans la circulation normale..." a twitté un Pierre Rolland visiblement agacé. Le coureur français de la Cannondale qui était dans l'échappée de l'étape disputée entre Bourg-en-Bresse et Culoz, n'a certes pas apprécié le trafic, mais pas que...

Les bouchons ? Pas pour tout le monde. Ce qui a encore plus énervé le Français, c'est bien que le bus de la Sky, équipe de Christopher Froome ait eu le droit à une escorte personnelle de la Gendarmerie nationale : "Une escorte de la gendarmerie sur le TDF ! MAIS juste pour le maillot Jaune ! Qui vient de doubler tous les bus. Pas logés à la même enseigne !?" a lancé le 16e au classement général du Tour, à 12'24" du maillot jaune Froome. Des tweets grinçants qui auront été supprimés quelques heures plus tard par son auteur. Une escorte pour son équipe serait-elle à l'origine de cette suppression ?