Top 14 : Grenoble envisage de licencier les trois joueurs mis en examen pour viol

  • A
  • A
Top 14 : Grenoble envisage de licencier les trois joueurs mis en examen pour viol
Les trois joueurs ont été placés sous contrôle judiciaire.@ THIERRY ZOCCOLAN / AFP
Partagez sur :

Le FC Grenoble Rugby pourrait procéder à une rupture des contrats de ses trois joueurs mis en examen pour viol en réunion à Bordeaux. 

Le FC Grenoble Rugby a annoncé jeudi avoir mis à pied "à titre conservatoire" les trois joueurs mis en examen à Bordeaux pour viol en réunion et les avoir convoqués en vue d'une "éventuelle rupture de contrat".

Soirée du 11 mars. L'Irlandais Denis Coulson, 22 ans, le Néo-Zélandais Rory Grice, 27 ans, et le Français Loïck Jammes, 22 ans, ont été mis en examen mardi soir pour viol en réunion sur une jeune femme, lors d'une soirée qui faisait suite à un match Bordeaux-Grenoble le 11 mars. Ils ont été placés sous contrôle judiciaire.

"Mise à pied à titre conservatoire". "Sans préjuger des décisions judiciaires qui seront définitivement prises", le club "a décidé de les convoquer à un entretien préalable en vue d'une éventuelle rupture anticipée de leur contrat et de les mettre à pied à titre conservatoire", écrit le FCG dans un communiqué.

Le conseil du FCG mandaté. Le club, 13e du Top 14 et au bord de la relégation en Pro D2, "précise que cette décision a été prise au vu des obligations professionnelles qui pèsent sur les joueurs et qu'elle ne préjuge en rien de leur présomption d'innocence". Par ailleurs, le FCG "a mandaté son conseil afin de se constituer partie civile dans la procédure en cours".